Principe de projection étendue

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le principe de projection étendue est un principe grammatical proposé en grammaire générative.

Ce principe est souvent appelé par son acronyme anglais EPP. Il est largement étudié en breton à cause de la variété des éléments qui peuvent se trouver à l'initiale de phrase.


Trois traditions différentes de l'EPP

Il existe trois grandes traditions d'analyse du principe de projection étendue. Le dernier est plus précisément le principe de projection étendu.


  • EPP 1. Principe que toute proposition doit accueillir un sujet en spécifieur de la projection tensée.
  • EPP 2. Principe que le spécifieur d'un élément tensé doit être projeté.
  • EPP 3. Trait formel motivant le mouvement.


Pour le breton comme pour toutes les langues VSO, l'EPP.1 concerne le champ du milieu où se trouve canoniquement le groupe nominal sujet. Seul l'EPP.2 peut rendre compte de l'ordre à temps second. L'explétif bez' en (1) satisfait l'EPP.2.


(1) Bez' e komz ar ger “didro” drezañ e-unan. Youenn Troal (Imbourc'h, hiver 2010)
expl R4 parle le mot "didro" par.lui son1 un
'Le mot didro [sans.détour] parle de lui-même.'


Pour une analyse commune de l'EPP.1 avec l'effet "that-trace", voir McFadden & Sandhya Sundaresan (2018).


Interfaces

EPP phonologique

L'EPP.2. ne peut pas être phonologique puisque les langues V2 autorisent massivement l'ellipse de topique.

Pour une critique de l'EPP.1 phonologique dans les ellipses, se reporter à Barros et al. (2014).


un trait syntaxique

L'EPP 3 a été incarné sous différentes propositions syntaxiques de systèmes de trait.

Terminologie

Le terme anglais utilisé dans la littérature scientifique est Extended projection principle.


Bibliographie

breton

  • Jouitteau, M. 2013, 'La conjugaison analytique de doublement du verbe en breton', Ali Tifrit (éd.), Phonologie, Morphologie, Syntaxe Mélanges offerts à Jean-Pierre Angoujard, PUR, 327-354. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2012. 'Verb doubling in Breton and Gungbe; obligatory exponence at the sentence level', The Morphosyntax of Reiteration in Creole and Non-Creole Languages, Aboh, Enoch O., Norval Smith et Anne Zribi-Hertz (éds.), John Benjamins, 135-174. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2011. 'Post-syntactic Excorporation in Realizational Morphology: Breton Analytic Tenses', Andrew Carnie (éd.), Formal Approaches to Celtic Linguistics, Cambridge Scholars Publishing, 115-142. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2010. 'A typology of V2 with regard to V1 and second position phenomena: an introduction to the V1/V2 volume', Jouitteau (éd.) Verb-first, Verb-second, Lingua 120:2. 197-209.
  • Jouitteau, M. 2007b. ‘Listen to the sound of salience, Multichannel syntax of Q particles’, Sergio Baauw, Frank Drijkoningen and Manuela Pinto (éds.) Romance Languages and Linguistic Theory 2005, Current Issues in Linguistic Theory 291, John Benjamins, Amsterdam/Philadelphia, 185-200.
  • Jouitteau, M. 2007. ‘The Brythonic Reconciliation: From V1 to generalized V2’, J. Craenenbroek et J. Rooryck (éds.), The Linguistics Variation Yearbook, Netherland, 163-200. texte en ligne
  • Jouitteau, M. 2004. ‘Gestures as Expletives, Multichannel Syntax’, Proceedings of WCCFL 23, B. Schmeiser, V. Chand, A. Kelleher et A. Rodriguez (éds.), Cascadilla Press, 422-435. texte en ligne.
  • Jouitteau, M. 2000. Breton; Langue V2 et/ou VSO ?, DEA ms.
  • Rezac , M. 2004. ‘The EPP in Breton: An unvalued categorial feature’, Triggers, Studies in Generative Grammar, A. Breitbarth & H. v. Riemsdijk, Mouton de Gruyter, 451–492. Preview.


horizons théoriques

  • Barros, Matt, Patrick Elliot & Gary Thoms. 2014. There is no island repair, ms., Rutgers, UCL and Edinburgh.
  • Fanselow, Gisbert. 2004. 'Cyclic phonology-syntax interaction: Movement to first position in German', Shinichiro Ishihara and Michaela Schmitz (éds.), Working papers of the SFB 632, Interdisciplinary studies on information structure 1, 1–42. Potsdam: Universitätsverlag. texte.
  • Fanselow, Gisbert & Denisa Lenertová. 2011. 'Left peripheral focus. Mismatches between syntax and information structure', Natural Language & Linguistic Theory 29, 169-209. texte.
  • Frey, Werner. 2005. 'Zur Syntax der linken Peripherie im Deutschen.', Franz Josef d'Avis (éd.), Deutsche Syntax: Empirie und Theorie, Göteborg, 147–171.
  • McFadden, Thomas and Sandhya Sundaresan. 2018. 'What the EPP and comp-trace effects have in common: Constraining silent elements at the edge', Glossa: a journal of general linguistics 3(1): 43. 1–34.