Prech : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
Le verbe ''prech'' est un [[emprunt]] transparent au français ''prêcher''. Il signifie 'parler'.
 
Le verbe ''prech'' est un [[emprunt]] transparent au français ''prêcher''. Il signifie 'parler'.
 
 
== Morphologie ==
 
 
=== répartition dialectale ===
 
 
Le verbe ''prech'' est en concurrence à travers les dialectes avec ''[[komz]]'', ''[[prezeg]]'', ''[[kaozeal]]'', ''parlant'' et ''savariñ'', de même sens.
 
 
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-408.jpg 408] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale des traductions pour ''parler, causer (converser)''. On voit que lorsque ''kaozeal'' est connu dans un dialecte ainsi qu'un de ses concurrent, ''kaozeal'' tend à se spécialiser sur le sens de ''causer, converser''.
 
 
  
  
Ligne 23 : Ligne 13 :
 
| ||colspan="4" | 'Vous ne lui parlez pas.' ||||''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:306)
 
| ||colspan="4" | 'Vous ne lui parlez pas.' ||||''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:306)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
 +
== Morphologie ==
 +
 +
=== répartition dialectale ===
 +
 +
Le verbe ''prech'' est en concurrence à travers les dialectes avec ''[[komz]]'', ''[[prezeg]]'', ''[[kaozeal]]'', ''parlant'' et ''savariñ'', de même sens.
 +
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-408.jpg 408] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale des traductions pour ''parler, causer (converser)''. On voit que lorsque ''kaozeal'' est connu dans un dialecte ainsi qu'un de ses concurrent, ''kaozeal'' tend à se spécialiser sur le sens de ''causer, converser''.
  
  

Version actuelle en date du 16 novembre 2019 à 23:05

Le verbe prech est un emprunt transparent au français prêcher. Il signifie 'parler'.


(1) /fi 'brɛʃɛs ked doˌxõne/
C’hwi ne brechez ket doh honnez
vous ne1 parles pas à celle.ci
'Tu ne lui parles pas.', ou bien
'Vous ne lui parlez pas.' Plozévet, Goyat (2012:306)


Morphologie

répartition dialectale

Le verbe prech est en concurrence à travers les dialectes avec komz, prezeg, kaozeal, parlant et savariñ, de même sens.

La carte 408 de l'ALBB documente la variation dialectale des traductions pour parler, causer (converser). On voit que lorsque kaozeal est connu dans un dialecte ainsi qu'un de ses concurrent, kaozeal tend à se spécialiser sur le sens de causer, converser.