Posupl

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

L'adjectif posupl est un emprunt transparent au français possible.


Morphologie

composition

poseve, 'même si', 'j'espère'

On trouve dans Miossec (2004) la forme Pos’ e ve (posub e vefe), traduite par l'anglais It may be, 'il est possible (que)'. Cette prononciation Pos' e ve a grammaticalisé en particule de discours, poseve, de sens argumentatif oppositionnel ( /poˈʃəve/ , 'quand bien même', Loqueffret, Solliec 2015, 'même si') ou optative ('j'espère').


a-bosupl, a-posubl (ma), 'même si, quand bien même'

A-bosubl, ou a-posubl (ma), réalise le complémenteur d'opposition qui signifie 'même si, quand bien même'.


(3) ha posubl ma defe henne, me yalo memestra.
et.possible que venait celui-là moi irai même.chose
'Et même si celui-là venait, j'irai quand même.' Sein, Fagon & Riou (2015:165)


Syntaxe

distribution

Posupl est utilisé avec une copule qui prédique ses propriétés sur une proposition sujet.

Kerrain (2001) note que la préposition da est agrammaticale devant une proposition infinitive sujet (Posubl eo mont bremañ, et non pas * Posupl eo da..).


Sémantique

Kerrain (2001) considère que la construction en posupl est sémantiquement équivalente au verbe gallout, 'pouvoir' (Posubl eo mont bremañ, Gallout a reomp mont bremañ).

Kerrain (2001) note que la construction avec posubl ne peut être utilisée pour demander une permission.