Pertinence

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Un énoncé est pertinent si son calcul pragmatique en contexte est aisé.

Il est important de distinguer la pertinence d'un énoncé et la grammaticalité d'une phrase.

L'énoncé en (1) est grammatical. Il est pertinent dans des contextes aussi divers que les suivants:

  • le locuteur vient d'opérer un dur labeur.
  • le locuteur est en train de danser gaiement.
  • le locuteur est en train de sommeiller dans un hamac.
  • le locuteur se parle à lui-même.


(1) Ne vo ket red luskellat ahanon fenoz.
ne sera pas obligé bercer P.moi ce.soir
'Il ne sera pas nécessaire de me bercer ce soir (j'ai sommeil).' Trégorrois, Gros (1984:162)


L'énoncé en (1) est tout à fait grammatical, mais beaucoup moins pertinent si:

  • le locuteur vient d'entrer dans une boutique inconnue et s'adresse au vendeur.
  • le locuteur est un caillou.
  • le locuteur vient de s'entendre dire la même phrase.
  • le locuteur vient de s'entendre demander du feu.