Pakaat, pakout : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
| (1) || Abalamour pa veze mareoù, ||aze n'oa ket aes a-wechoù, ||dac'h ar roud-avel a veze, ||'''pakat''' an enez.
 
| (1) || Abalamour pa veze mareoù, ||aze n'oa ket aes a-wechoù, ||dac'h ar roud-avel a veze, ||'''pakat''' an enez.
 
|-
 
|-
||| [[abalamour|car]] [[pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> [[vez|était]] marées|| [[aze|là]] [[ne]]<sup>[[1]]</sup>'[[vez|était]] [[ket|pas]] [[aes|facile]] [[a-wechoù|des.fois]]|| [[deus|selon]] [[art|le]] trace-vent [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[vez|était]]|| atteindre [[art|le]] île
+
||| [[abalamour|car]] [[pa|quand]]<sup>[[1]]</sup> [[vez|était]] marées|| [[aze|là]] [[ne]]<sup>[[1]]</sup>'[[vez|était]] [[ket|pas]] [[aes|facile]] [[a-wechoù|des.fois]]|| [[deus|selon]] [[art|le]] trace-[[avel|vent]] [[R]]<sup>[[1]]</sup> [[vez|était]]|| atteindre [[art|le]] île
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" |'Car quand le courant était fort, selon la direction du vent, ce n'était pas toujours facile d'atteindre l'île.'  
 
| ||colspan="4" |'Car quand le courant était fort, selon la direction du vent, ce n'était pas toujours facile d'atteindre l'île.'  

Version actuelle en date du 9 octobre 2019 à 20:49

Le verbe pakout, ou pakaat, signifie 'attraper, atteindre'.


(1) Abalamour pa veze mareoù, aze n'oa ket aes a-wechoù, dac'h ar roud-avel a veze, pakat an enez.
car quand1 était marées ne1'était pas facile des.fois selon le trace-vent R1 était atteindre le île
'Car quand le courant était fort, selon la direction du vent, ce n'était pas toujours facile d'atteindre l'île.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:9)


Morphologie

  • /'paka/ pakañ, /ma baɡ 'ɛ :n/, Ma bak unan
'attraper', 'S’il/elle en attrape un', Plozévet, Goyat 2012:136,7)

Sémantique

pakaat taolioù, 'recevoir des coups'

(2) Ho zri hé lamchont varnézan, ma pakas digant'ho eur roustat eus ar goassa tout...
leur2 trois R sautèrent sur.lui que4 attrapa de.eux un râclée de le pire tout
'Ils bondirent tous les trois sur lui et le rossèrent.'
Breton 1905 (Plouider), Burel (2012:192)