Ordres à VP antéposé

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La phrase peut commencer en breton par un groupe verbal infinitif. On obtient alors un effet de focus sur ce groupe verbal.


(1) [ Toulliñ kaoz genin ] 'faote dezhoñ __ .
engager conversation avec.moi R fallait à.lui <VP>
'Il voulait engager la conversation avec moi.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:28)


Syntaxe

le sujet reste en bas de la structure

La structure verbale VP peut être antéposée en laissant son sujet en bas dans la structure.


(2) [ difoeltra toud ar porz ] a ree an dour-ze __ .
.foutrer tout le cour R faisait le eau- <VP>
'Cette grande pluie-là défonçait complètement la cour.' Trégorrois, Gros (1970b:§'foeltra')


remontée avec ou sans l'objet

Dans ces cas d'antéposition de tout un groupe verbal, on peut voir le verbe antéposé accompagné d'un objet, ou d'adverbes.


(3) Feiz! [ C'hoarzin digalon ] a ra an den __ .
foi rire sans-.coeur R1 fait IMP <VP>
'On rit jaune.' Trégorrois, Gros (1989:'kalon')


Il existe aussi des cas de remontée d'un verbe infinitif sans son objet, avec un effet clair de focus in duit par ken 'seulement'. Il s'agit cependant ici d'un objet assez lourd, car suivi d'une relative, qui pourrait avoir été évacué du groupe verbal en périphérie droite.


(4) [ Heullian ___ ] n'am euz graet ken __ ar pez an oa kavet da waz karantezus.
suivre ne1'1SG a fait seulement ce que 3SGM avait trouvé ton1 mari aimant
'Je n'ai fait qu’exécuter ce qu'avait imaginé ton affectueux mari.'
Haute-Cornouaille (Kergrist-Moëlou), Le Garrec (1901:12)


à ne pas confondre avec l'antéposition d'une tête verbale

Les propriétés syntaxiques d'une antéposition de groupe verbal sont différentes de celles de l'antéposition d'une tête verbale seule (voir Stephens 1982, Borsley, Rivero & Stephens 1996, Borsley & Kathol 2000, Jouitteau 2005, 2007...).

Analyse

Le groupe verbal infinitif en son entier monte en périphérie gauche dans le spécifieur d'une projection de focus (Jouitteau 2005/2010). Il n'est donc pas possible d'avoir ces ordres de mots avec une structure informationnelle plate.

Cette prédiction est vérifiée par Kennard (2013:199), qui pointe qu'en résultat de son protocole d'élicitation conçu pour obtenir des structures informationnelles plates, sans focalisation sur le groupe verbal, elle ne trouve aucune occurrence d'antéposition de groupe verbal infinitif chez les locuteurs traditionnels, les jeunes adultes ou les enfants des alentours de Quimper.

Terminologie

Le terme désignant ces paradigmes en anglais est VP fronting.