Neoazh

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

L'adverbe neoazh marque une opposition logique entre deux propositions.


(1) Frank 'walc'h 'oa an hent-bras aze neoazh.
large assez était le route-grand cependant
'La route était pourtant assez large à cet endroit.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:76)


(2) An trouz ne barr ket doc'hin neoazh a gousket.
le bruit ne1 empêche pas à.moi cependant de1 dormir
'Le bruit, cependant, ne m'empêche pas de dormir.' Vannetais, Herrieu (1994:85)


Morphologie

variation dialectale

De Rostrenen (1738:166-7) donne les formes vannetaises neoah et naoah.

Il existe de nombreux éléments en concurrence sémantique avec neoazh. De Rostrenen (1738:166-7) signale la forme répandue koulskoude, qu'on trouve sous les formes coulscoude, gousgoude, gouscoude et couscoude, ainsi que la forme concurrente cèpandant en trégorrois. Il y a aussi avat en bord droit de syntagme, ou met 'mais' en début de proposition.