Mui : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(avec ou sans la négation ket)
(contexte négatif)
 
(43 révisions intermédiaires par un utilisateur sont masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
L'[[adverbe]] ''mui'', 'plus', change de sens selon son contexte syntaxique.
+
L'[[adverbe]] ''mui'' 'plus', change de sens selon son contexte syntaxique. Dans un contexte négatif, c'est un [[adverbe]] temporel qui marque l'antériorité 'ne .. plus, ne... plus rien, ne ... plus jamais...'.
 +
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (1)||E kêr || ne gaved ||'''mui''' netra.|||| ''Plouzane'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou (1998]]:197)
 +
|-
 +
| || [[P.e|en]] [[kêr|ville]]||[[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[kavout|trouve]].[[IMP]] || plus [[netra|rien]]
 +
|-
 +
| || colspan="4" | 'On ne trouvait plus rien en ville.' 
 +
|}
 +
 
  
En absence de la négation de phrase, ''mui'' signifie 'davantage, plus'. C'est l'opérateur mathématique utilisé pour l'addition.
+
En absence de la [[négation]] de phrase, ''mui'' signifie 'davantage, plus'. C'est d'ailleurs l'opérateur mathématique utilisé pour l'addition.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(1)|| Seizh '''mui''' || nav zo || par da 16.
+
|(2)|| Seizh '''mui''' || nav zo || par da 16.
 
|-  
 
|-  
| || [[les numéraux cardinaux|7]] plus || [[les numéraux cardinaux|9]] [[COP|est]] || pareil [[da|à]] [[les numéraux cardinaux|16]]
+
| || [[les numéraux cardinaux|7]] plus || [[les numéraux cardinaux|9]] [[COP|est]] || [[par|pareil]] [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[les numéraux cardinaux|16]]
 
|-  
 
|-  
| ||colspan="4" | 'Sept et neuf font seize.' || [[An Here (2001)|An Here (2001]]:§ 'mui', IV)
+
| ||colspan="4" | 'Sept et neuf font seize.' || [[Menard & Kadored (2001)|Menard & Kadored (2001]]:§ 'mui', IV)
 
|}
 
|}
  
  
Dans un contexte négatif, c'est un [[adverbe]] temporel qui marque l'antériorité ('ne .. plus').
+
== Morphologie ==
  
 +
=== dérivation ===
  
== contexte positif ==
+
L'adverbe ''mui'' peut être redoublé autour d'une disjonction ''[[pe]]'' ou d'une préposition ''[[ouzh]]'':
  
Le sens de ''mui'' est inversé précisément par la négation de phrase.
+
:[[atténuateur]]: ''mui [[pe]] vui'', 'plus ou moins'
 +
:[[modification de degré progressive]]: ''mui-[[ouzh]]-mui'', 'de plus en plus'
  
En (2), le sens en phrase positive est 'davantage'.
+
 
 +
Le préfixe ''[[peur-]]'' et la marque ''-añ'' du [[superlatif]] donnent ''peur'''vui'''añ'' 'la plupart du temps'.
 +
 
 +
=== variation dialectale ===
 +
 
 +
Le /m/ initial est assez stable à travers les dialectes, mais il y a variation sur la voyelle et la glide.
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(1)||<font color=green>/ mɔ̃ mke ||<font color=green>  kapt ||<font color=green>  '''mejn'''/|||||| ''La Forêt Fouesnant'', [[Avezard-Roger (2004a)|Avezard-Roger (2004a]]:140)
 +
|-
 +
| || N'on ket ||kap ||mui.
 +
|-
 +
| || [[ne]]'[[COP|suis]] [[ket|pas]] || [[kap|capable]] || plus
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Je ne suis plus capable.'
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)|| ||Glaskit tche '''mi'''|| be meus (bet) ||ar respont.
 +
|-
 +
| ||([[ne]])<sup>[[1]]</sup>|| [[klask|cherchez]] [[ket|pas]] plus ||[[Bez'|expl]] [[kaout|ai]] [[bet|eu]]||[[art|le]] réponse
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Ne cherche plus, j’ai la réponse.'||||''Scaër/Bannalec'', [[H. Gaudart (03/2017)]]
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (3) || N'es || bliavenn || bi||''' mi''' || var e benn.
 +
|-
 +
| || [[ne]]<sup>[[1]]</sup>'[[E|est]] || [[blev|cheveux]].[[-enn|1]] || [[ebet|aucun]]|| plus || [[war|sur]]<sup>[[1]]</sup> [[POSS|son]]<sup>[[1]]</sup> [[penn|tête]]
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'Il n'y a plus un cheveu sur sa tête.'||||||||''Sein'', [[Fagon & Riou (2015)|Fagon & Riou (2015]]:'bliavenn')
 +
|}
 +
 
 +
== Contexte positif ==
 +
 
 +
Le sens de ''mui'' est inversé précisément par la négation de phrase, car le sens en phrase positive est 'davantage'.
  
 
   
 
   
Ligne 34 : Ligne 84 :
  
  
Dans la structure négative ''[[na... na]]'', 'ni... ni...', ''mui'' garde son sens positif.
+
Cependant, dans la structure négative ''[[na... na]]'' 'ni... ni...', ''mui'' garde son sens positif.
  
 
(3) ''Na mui na mes'', ''na mui na kén'', 'ni plus ni moins.', [[Favereau (1993)|Favereau (1993]]:§'mui')
 
(3) ''Na mui na mes'', ''na mui na kén'', 'ni plus ni moins.', [[Favereau (1993)|Favereau (1993]]:§'mui')
Ligne 50 : Ligne 100 :
 
|(5)|| Lakaat ur '''mui''' || etre termen kentañ || hag eil termen ||ur sammad.
 
|(5)|| Lakaat ur '''mui''' || etre termen kentañ || hag eil termen ||ur sammad.
 
|-  
 
|-  
| || [[lakaat|mettre]] [[art|un]] + || [[etre|entre]] terme premier || [[&|et]] second terme || [[art|un]] addition
+
| || [[lakaat|mettre]] [[art|un]] + || [[etre|entre]] terme [[kentañ|premier]] || [[&|et]] [[eil|second]] terme || [[art|un]] addition
 
|-  
 
|-  
| ||colspan="4" | 'Mettre un + entre le premier terme et le second terme d'une addition.' || [[An Here (2001)|An Here (2001]]:§ 'mui', IV)
+
| ||colspan="4" | 'Mettre un + entre le premier terme et le second terme d'une addition.' || [[Menard & Kadored (2001)|Menard & Kadored (2001]]:§ 'mui', IV)
 
|}
 
|}
  
== contexte négatif ==
+
== Syntaxe ==
  
En contexte négatif, ''mui'' équivaut à l'adverbe ''[[ken]]'', avec lequel il est interchangeable.
+
=== site d'apparition ===
 +
 
 +
L'adverbe ''mui'' peut apparaître après un [[écho|pronom écho]], un syntagme prépositionnel d'accompagnement ou après un [[objet]]. On le trouve aussi aussi bas que dans le groupe verbal. C'est un contraste net avec ''plus'' en français.
 +
 
 +
 
 +
En (2), ''mui'' apparaît après la seconde partie de la négation et un pronom écho du sujet. L'équivalent n'est pas aisément testable en français, car ''pas'' et ''plus'' ne sont pas compatibles, et il n'y a pas d'équivalent précis des pronoms écho.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (1) || N'eus ket || '''kén''' / '''mui''' || bara ba'n ti.
+
|(2)|| Ne vin ||''ket'' ''me'' ||'''mui''' amañ ||é kennig dour deoc'h.
 +
|-
 +
| || [[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[COP|serai]]|| [[ket|pas]] [[écho|moi]] ||plus [[ads|ici]] || [[particule o|à]]<sup>[[4]]</sup> [[kinnig|proposer]] [[dour|eau]] [[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]
 +
|-
 +
| ||colspan="4" | 'Moi, je ne serai plus là à vous offrir de l'eau.'  
 +
|-
 +
| ||||||||colspan="4" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|Ar Meliner (2009]]:107)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
En (3), ''mui'' apparaît après le prédicat. Même en français de Basse-Bretagne qui a un usage répandu de ''avec'' l'équivalent français serait agrammatical (cf. ''Il n'y a (plus) de bêtes avec lui (*plus)'').  
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(3)|| <font color=green>/nøs ke 'lõ:nɛd || <font color=green>ˌɡata || <font color=green> mi/ 
 
|-
 
|-
| || [[ne]]'[[E|y.a]] [[ket|pas]] || [[ken|plus]]/plus || pain [[e-barzh|dans]]'[[art|le]] maison 
+
| ||N'eus ket loened || gantañ || '''mui'''.
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'Il n'y a plus de pain à la maison.' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:106)
+
| || [[ne]]'[[ez eus|y.a]] [[loen|animaux]] || [[gant|avec]].[[pronom incorporé|lui]] ||plus
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Il n'a plus de bêtes.'||||| ''Plozévet'', [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:297)  
 
|}
 
|}
  
  
Le choix entre les deux semble sujet à variation dialectale. Pour la vallée du Scorff, [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:106) note par exemple qu'il est plus souvent utilisé ''[[ken]]''.
+
C'est la même configuration en (4) (cf. ''Les animaux ne trouvent (plus) à se nourir (*plus)'').
  
  
=== site d'apparition ===
+
{| class="prettytable"
 +
|(4)|| Al loened ||gavont ||ket boued || '''mui'''.|||| ''Cornouaillais'', [[Kennard (2017)]]
 +
|-
 +
| || [[art|le]] [[loen|animaux]] ([[ne]]<sup>[[1]]</sup>)|| [[kavout|trouvent]]|| [[ket|pas]] [[boued|nourriture]]  ||plus
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Les animaux ne trouvent plus à se nourrir.'
 +
|}
  
L'adverbe ''mui'' peut apparaître après un [[echo|pronom écho]] (2), ou au milieu d'un [[prédicat]] adjectival (3).
+
 
 +
En (5), ''mui'' apparaît au milieu du [[prédicat]] adjectival ''kap da vont''. L'équivalent français est agrammatical (cf. ''mais je ne suis (plus) capable (*plus) d'y aller...'').
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(2)|| Ne vin ||''ket'' ''me'' ||'''mui''' amañ ||é kennig dour deoc'h.
+
|(5)|| Me m'eus ||paseet alies ||du-se ||met n'on ket || <font color=green>[</font color=green>''kap'' '''mui''' ''da vont''<font color=green>]</font color=green>.  
|-  
+
|-
| || [[ne]] [[COP|serai]]|| [[ket|pas]] [[echo|moi]] ||plus [[ads|ici]] || [[particule o|à]] proposer eau [[da|à]].[[pronom incorporé|vous]]
+
| || [[pfi|moi]] 1SG'[[kaout|a]] ||[[paseal|passé]] [[alies|souvent]] || [[ads|chez eux/là-bas]] ||[[met|mais]] [[ne]] [[COP|suis]] [[ket|pas]]||[[kap|capable]] plus [[da|de]]<sup>[[1]]</sup> [[mont|aller]]
|-  
+
|-
| ||colspan="4" | 'Moi, je ne serai plus là à vous offrir de l'eau.'  
+
|||colspan="4" | 'J'y suis souvent passé mais je ne peux plus y aller.'||||| ''Bas-Cornouaillais (Tréboul)'', [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:72)
|-
+
| ||||||||colspan="4" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|Ar Meliner (2009]]:107)
+
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
En (6), ''mui'' est plus bas que le verbe [[lexical]] [[infinitif]] ''[[mont]]'' 'aller'. L'équivalent français est agrammatical (cf. ''mais elle ne pourra (plus) aller (*plus) travailler...'').
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(3)|| Me m'eus ||paseet alies ||du-se ||met n'on ket || <font color=green>[</font color=green>''kap'' '''mui''' ''da vont''<font color=green>]</font color=green>. 
+
| (6)||... med || ne hellas ||ket mond '''mui''' ||da labourad ||d'ar porz.|||| ''Plouzane'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou (1998]]:189)
 
|-
 
|-
| || [[pfi|moi]] 1SG'[[kaout|a]] ||passé [[alies|souvent]] || [[ads|chez eux/là-bas]] ||[[met|mais]] [[ne]] suis [[ket|pas]]||[[kap|capable]] plus [[da|à]] aller
+
| || [[met|mais]] ||[[ne]]<sup>[[1]]</sup> [[gallout|put]]|| [[ket|pas]] [[mont|aller]] plus ||[[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[labourat|travailler]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup>'[[art|le]] port
 
|-
 
|-
|||colspan="4" | 'J'y suis souvent passé mais je ne peux plus y aller.'||||| ''Bas-Cornouaillais (Tréboul)'', [[Hor Yezh (1983)|Hor Yezh (1983]]:72)
+
| || colspan="4" | '...mais il n'a plus pu aller travailler au port.'  
 
|}
 
|}
  
  
L'adverbe ''mui'' peut être redoublé autour d'une préposition:
+
=== contexte négatif ===
:: ''mui [[pe]] vui'', 'plus ou moins'
+
:: ''mui-[[ouzh]]-mui'', 'de plus en plus'
+
  
=== avec ou sans la négation ''ket'' ===
+
''Mui'' est restreint aux contextes négatifs. Lorsque la négation n'apparaît pas morphologiquement, elle peut être comprise dans une [[ellipse]]. La phrase en (1) montre très visiblement une ellipse de la [[copule]]. C'est aussi la continuation de la phrase négative '''''Ne oa''' nemed o zud hag o merh-kaer da gas an tiegez en-dro'' 'Il n'y avait que leurs parents et leur belle-fille pour faire tourner la maison.', ce qui suggère que la négation a aussi été élidée. Cet exemple est remarquable car la négation y est vide sémantiquement ('Il y avait uniquement leurs parents...'), ce qui montre que la nécessité de la négation n'est pas sémantique.
  
 +
 +
{| class="prettytable"
 +
| (1)||Ha '''mui netra''' ||da brena || er henwerziou.
 +
|-
 +
| || [[&|et]] plus [[netra|rien]] || [[da|à]]<sup>[[1]]</sup> [[prenañ|acheter]] || [[P.e|dans]].[[art|le]]<sup>[[5]]</sup>[[ken-|com-]]<sup>[[1]]</sup>.[[gwerzhañ|vent]].es
 +
|-
 +
| || colspan="4" | 'Et (il n'y avait) plus rien à acheter dans les commerces.'
 +
|-
 +
| |||||||| colspan="4" | ''Léon (Plouzane)'', [[Briant-Cadiou (1998)|Briant-Cadiou (1998]]:163)
 +
|}
 +
 +
=== avec ou sans la négation ''ket'' ===
  
 
''Mui'' peut apparaître avec ou sans la marque de négation post-verbale ''[[ket]]''.
 
''Mui'' peut apparaître avec ou sans la marque de négation post-verbale ''[[ket]]''.
Ligne 108 : Ligne 197 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
|(4)|| 'Dait Marivonn,|| dait du-mañ,|| pandeogwir ||n'am doug '''ket mui''' ||man divhar ||betagoc'h-c'hwi.'
+
|(1)|| N'on || '''mui''' ||(eur) bugel, ||ha koulskoude... ||||''Léon'', [[Seite & Stéphan (1957)|Seite & Stéphan (1957]]:55)
 +
|-
 +
| || [[ne]]<sup>[[1]]</sup>'[[COP|suis]]|| plus || [[art|un]] [[bugel|enfant]] || [[&|et]] [[koulskoude|pourtant]]
 +
|-
 +
|||colspan="4" |'Je ne suis plus (un) enfant, et pourtant...'
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
|(2)|| 'Dait Marivonn,|| dait du-mañ,|| pandeogwir ||n'am doug '''ket mui''' ||man divhar ||betagoc'h-c'hwi.'
 
|-  
 
|-  
| || [[dont|venez]] Maryvonne,|| [[dont|venez]] [[ads|ici]],|| puisque ||[[ne]] [[Pronoms objet proclitiques|me]] porte [[ket|pas]] plus ||[[POSS|mon]] [[duel|2]].jambe|| [[betek|jusqu'à]].[[pronom incorporé|vous]]-[[echo|vous]]  
+
| || [[dont|venez]] Maryvonne,|| [[dont|venez]] [[ads|ici]],|| [[peogwir|puisque]] ||[[ne]] [[Pronoms objet proclitiques|me]] [[dougen|porte]] [[ket|pas]] plus ||[[POSS|mon]] [[duel|2]].jambe|| [[betek|jusqu'à]].[[pronom incorporé|vous]]-[[écho|vous]]  
 
|-  
 
|-  
 
| ||colspan="4" | 'Viens Maryvonne, viens ici puisque mes jambes ne me portent plus jusqu'à toi.'  
 
| ||colspan="4" | 'Viens Maryvonne, viens ici puisque mes jambes ne me portent plus jusqu'à toi.'  
Ligne 116 : Ligne 214 :
 
| ||||||||||colspan="4" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|Ar Meliner (2009]]:113)
 
| ||||||||||colspan="4" | ''Vannetais'', [[ar Meliner (2009)|Ar Meliner (2009]]:113)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
Un usage particulier est celui ou ''mui'' précède un [[nom nu]]. Leur interaction lorsque ''ket'' est absent serait à analyser.
  
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (5)|| An drouiz||'''ne'''|| anavez || '''mui''' || den.
+
| (3)|| An drouiz||'''ne'''|| anavez || '''mui''' || den.
 
|-
 
|-
| || [[art|le]] druide || [[ne]] || reconnait || plus || [[nom nu|personne]]  
+
| || [[art|le]] druide || [[ne]] || [[anavezout|reconnait]] || plus || [[nom nu|personne]]  
 
|-  
 
|-  
 
| || colspan="4" | 'Le druide ne reconnait plus personne.' |||||||||| ''Standard'', [[Uderzo & Goscinny (1977)|Uderzo & Goscinny (1977]]:13)
 
| || colspan="4" | 'Le druide ne reconnait plus personne.' |||||||||| ''Standard'', [[Uderzo & Goscinny (1977)|Uderzo & Goscinny (1977]]:13)
 
|}
 
|}
  
 +
== Sémantique ==
  
=== ''ebet mui'' vs. ''ebet ken''===
+
=== ''mui'' vs. ''ken'', variation dialectale ===
  
 +
En contexte négatif, ''mui'' équivaut à l'adverbe ''[[ken]]'', avec lequel il est interchangeable.
  
[[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:241) note qu'à Plozevet, la forme ''ebet mui'' est plus répandue que la forme ''ebet [[ken]]'', rare.
+
{| class="prettytable"
 +
| (1) || N'eus ket || '''kén''' / '''mui''' || bara ba'n ti.
 +
|-
 +
| || [[ne]]'[[E|y.a]] [[ket|pas]] || [[ken|plus]]/plus || [[bara|pain]] [[e-barzh|dans]]'[[art|le]] [[ti|maison]] 
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Il n'y a plus de pain à la maison.' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:106)
 +
|}
  
== Diachronie ==
 
  
 +
Le choix entre les deux semble sujet à variation dialectale. Pour la vallée du Scorff, [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:106) note par exemple que ''[[ken]]'' est plus souvent utilisé que ''mui''. [[Goyat (2012)|Goyat (2012]]:241) note qu'à Plozevet, la forme ''ebet mui'' est plus répandue que la forme ''ebet [[ken]]'', rare.
 +
 +
== Diachronie ==
  
 
   [[Deshayes (2003)|Deshayes (2003]]:§ 'mui')
 
   [[Deshayes (2003)|Deshayes (2003]]:§ 'mui')
   Mui (''muy'', 1499), adv., plus, davantage; il répond au cornique ''moy'', plus, plus grand,
+
   Mui (''muy'', 1499), adv., 'plus, davantage'; il répond au cornique ''moy'' 'plus, plus grand', au gallois ''muy'' 'plus grand', à l'irlandais ''mὸ''.
  au gallois ''muy'', plus grand, à l'irlandais ''mὸ''.
+
   Ces mots procèdent du brittonique [[*]]''mais'', comparatif de [[*]]''ma-''.
   Ces mots procèdent du brittonique *''mais'', comparatif de *''ma-''.
+
 
    
 
    
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:adverbes|Categories]]
 
[[Category:adverbes|Categories]]

Version actuelle en date du 19 décembre 2019 à 18:27

L'adverbe mui 'plus', change de sens selon son contexte syntaxique. Dans un contexte négatif, c'est un adverbe temporel qui marque l'antériorité 'ne .. plus, ne... plus rien, ne ... plus jamais...'.


(1) E kêr ne gaved mui netra. Plouzane, Briant-Cadiou (1998:197)
en ville ne1 trouve.IMP plus rien
'On ne trouvait plus rien en ville.'


En absence de la négation de phrase, mui signifie 'davantage, plus'. C'est d'ailleurs l'opérateur mathématique utilisé pour l'addition.


(2) Seizh mui nav zo par da 16.
7 plus 9 est pareil à1 16
'Sept et neuf font seize.' Menard & Kadored (2001:§ 'mui', IV)


Morphologie

dérivation

L'adverbe mui peut être redoublé autour d'une disjonction pe ou d'une préposition ouzh:

atténuateur: mui pe vui, 'plus ou moins'
modification de degré progressive: mui-ouzh-mui, 'de plus en plus'


Le préfixe peur- et la marque -añ du superlatif donnent peurvui 'la plupart du temps'.

variation dialectale

Le /m/ initial est assez stable à travers les dialectes, mais il y a variation sur la voyelle et la glide.


(1) / mɔ̃ mke kapt mejn/ La Forêt Fouesnant, Avezard-Roger (2004a:140)
N'on ket kap mui.
ne'suis pas capable plus
'Je ne suis plus capable.'


(2) Glaskit tche mi be meus (bet) ar respont.
(ne)1 cherchez pas plus expl ai eu le réponse
'Ne cherche plus, j’ai la réponse.' Scaër/Bannalec, H. Gaudart (03/2017)


(3) N'es bliavenn bi mi var e benn.
ne1'est cheveux.1 aucun plus sur1 son1 tête
'Il n'y a plus un cheveu sur sa tête.' Sein, Fagon & Riou (2015:'bliavenn')

Contexte positif

Le sens de mui est inversé précisément par la négation de phrase, car le sens en phrase positive est 'davantage'.


(2) An tamm all oa pewar livr mui ennañ.
le morceau autre était 4 livre plus dans.lui
'L'autre partie pesait quatre livres de plus.'
Trégorrois, Gros, cité par Favereau (1993:§ 'mui')


Cependant, dans la structure négative na... na 'ni... ni...', mui garde son sens positif.

(3) Na mui na mes, na mui na kén, 'ni plus ni moins.', Favereau (1993:§'mui')


expressions

(4) seul vui ... seul vui..., 'le plus ..., le plus ...'


Mui peut aussi être nominalisé, dans le sens de l'opérateur mathématique "+".


(5) Lakaat ur mui etre termen kentañ hag eil termen ur sammad.
mettre un + entre terme premier et second terme un addition
'Mettre un + entre le premier terme et le second terme d'une addition.' Menard & Kadored (2001:§ 'mui', IV)

Syntaxe

site d'apparition

L'adverbe mui peut apparaître après un pronom écho, un syntagme prépositionnel d'accompagnement ou après un objet. On le trouve aussi aussi bas que dans le groupe verbal. C'est un contraste net avec plus en français.


En (2), mui apparaît après la seconde partie de la négation et un pronom écho du sujet. L'équivalent n'est pas aisément testable en français, car pas et plus ne sont pas compatibles, et il n'y a pas d'équivalent précis des pronoms écho.


(2) Ne vin ket me mui amañ é kennig dour deoc'h.
ne1 serai pas moi plus ici à4 proposer eau à.vous
'Moi, je ne serai plus là à vous offrir de l'eau.'
Vannetais, Ar Meliner (2009:107)


En (3), mui apparaît après le prédicat. Même en français de Basse-Bretagne qui a un usage répandu de avec l'équivalent français serait agrammatical (cf. Il n'y a (plus) de bêtes avec lui (*plus)).


(3) /nøs ke 'lõ:nɛd ˌɡata mi/
N'eus ket loened gantañ mui.
ne'y.a animaux avec.lui plus
'Il n'a plus de bêtes.' Plozévet, Goyat (2012:297)


C'est la même configuration en (4) (cf. Les animaux ne trouvent (plus) à se nourir (*plus)).


(4) Al loened gavont ket boued mui. Cornouaillais, Kennard (2017)
le animaux (ne1) trouvent pas nourriture plus
'Les animaux ne trouvent plus à se nourrir.'


En (5), mui apparaît au milieu du prédicat adjectival kap da vont. L'équivalent français est agrammatical (cf. mais je ne suis (plus) capable (*plus) d'y aller...).


(5) Me m'eus paseet alies du-se met n'on ket [kap mui da vont].
moi 1SG'a passé souvent chez eux/là-bas mais ne suis pas capable plus de1 aller
'J'y suis souvent passé mais je ne peux plus y aller.' Bas-Cornouaillais (Tréboul), Hor Yezh (1983:72)


En (6), mui est plus bas que le verbe lexical infinitif mont 'aller'. L'équivalent français est agrammatical (cf. mais elle ne pourra (plus) aller (*plus) travailler...).


(6) ... med ne hellas ket mond mui da labourad d'ar porz. Plouzane, Briant-Cadiou (1998:189)
mais ne1 put pas aller plus à1 travailler à1'le port
'...mais il n'a plus pu aller travailler au port.'


contexte négatif

Mui est restreint aux contextes négatifs. Lorsque la négation n'apparaît pas morphologiquement, elle peut être comprise dans une ellipse. La phrase en (1) montre très visiblement une ellipse de la copule. C'est aussi la continuation de la phrase négative Ne oa nemed o zud hag o merh-kaer da gas an tiegez en-dro 'Il n'y avait que leurs parents et leur belle-fille pour faire tourner la maison.', ce qui suggère que la négation a aussi été élidée. Cet exemple est remarquable car la négation y est vide sémantiquement ('Il y avait uniquement leurs parents...'), ce qui montre que la nécessité de la négation n'est pas sémantique.


(1) Ha mui netra da brena er henwerziou.
et plus rien à1 acheter dans.le5com-1.vent.es
'Et (il n'y avait) plus rien à acheter dans les commerces.'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:163)

avec ou sans la négation ket

Mui peut apparaître avec ou sans la marque de négation post-verbale ket.


(1) N'on mui (eur) bugel, ha koulskoude... Léon, Seite & Stéphan (1957:55)
ne1'suis plus un enfant et pourtant
'Je ne suis plus (un) enfant, et pourtant...'


(2) 'Dait Marivonn, dait du-mañ, pandeogwir n'am doug ket mui man divhar betagoc'h-c'hwi.'
venez Maryvonne, venez ici, puisque ne me porte pas plus mon 2.jambe jusqu'à.vous-vous
'Viens Maryvonne, viens ici puisque mes jambes ne me portent plus jusqu'à toi.'
Vannetais, Ar Meliner (2009:113)


Un usage particulier est celui ou mui précède un nom nu. Leur interaction lorsque ket est absent serait à analyser.


(3) An drouiz ne anavez mui den.
le druide ne reconnait plus personne
'Le druide ne reconnait plus personne.' Standard, Uderzo & Goscinny (1977:13)

Sémantique

mui vs. ken, variation dialectale

En contexte négatif, mui équivaut à l'adverbe ken, avec lequel il est interchangeable.

(1) N'eus ket kén / mui bara ba'n ti.
ne'y.a pas plus/plus pain dans'le maison
'Il n'y a plus de pain à la maison.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:106)


Le choix entre les deux semble sujet à variation dialectale. Pour la vallée du Scorff, Ar Borgn (2011:106) note par exemple que ken est plus souvent utilisé que mui. Goyat (2012:241) note qu'à Plozevet, la forme ebet mui est plus répandue que la forme ebet ken, rare.

Diachronie

 Deshayes (2003:§ 'mui')
 Mui (muy, 1499), adv., 'plus, davantage'; il répond au cornique moy 'plus, plus grand', au gallois muy 'plus grand', à l'irlandais mὸ.
 Ces mots procèdent du brittonique *mais, comparatif de *ma-.