Moch (2003)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
  • Moch, Leslie. 2003. 'Networks among Bretons? The evidence for Paris, 1875-1925', Continuity and Change 18(3), 431–455.


étude de la population bretonne immigrée à Paris (brittophone comme gallaise). Il se dégage deux aires distinctes, l'une à Montparnasse dans le XIV°, zone de transit et de célibat, et l'autre à Saint-Denis, zone plus familiale. Les témoins aux mariages sont plus susceptibles d'être des femmes dans le XIV°. L'auteur propose que c'est le signe d'une culture plus patriarcale à Saint-Denis.
Des rapports de police sont évoqués, qui montrent des causes de criminalité plus liées à la structure familiale à Saint-Denis que dans le XIV°.
La prostitution est juste mentionnée à Montparnasse, sans qu'on puisse comprendre son poids dans l'immigration féminine.


erratum

L'auteur ne semble pas reconnaître les noms de famille bretons sur les contrats de mariage. Le nom Le Coq est, au contraire, un nom français.

 fn.40. "There is no evidence of Breton identity in the scant information given on witnesses. Some family names are obviously Breton, such as Le Coq, but most are much less so; in any case, this is an extremely uncertain way to identify Bretons."