Mell

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Mell est un nom intensifieur de degré.


(1) Setu bremañ a neus ur mell pañsion o-daou.
voici maintenant R a un grand pension leur2-2
'Alors maintenant ils ont tous deux une belle pension.' Cornouaillais (Tréboul), Hor Yezh (1983:83)


Morphologie

catégorie nominale

Mell, comme pezh et pikol 'énorme'; et leurs dérivés mellad et pezhiad, (contenu d’un gros morceau) sont souvent cités comme des exemples d'adjectifs prénominaux. Cependant, comme souligné par Kervella (1995:§512) repris par Trépos (2001:§228), ils ont une marque de pluriel typiquement nominale:

pezhioù, mell, pikolioù, pezhiad, mellad


(2) 'N al douar-me zo méllou traou. Cornouaillais de l'Est
An avaloù-douar-mañ zo melloù traoù. Standard
le pomme(s)-terre-ci est grand choses
'Ces pommes de terre-ci sont vraiment énormes.' Bouzec & al. (2017:88)


  • mell tud
'des balaises', Le Scorff, Ar Borgn (2011:17)
  • [or ˌmɛl a'lu:ar] , [ˌmɛlu va'lu:ar]
eur mell aval-douar, mellou avalou-douar
‘une grosse pomme de terre, de grosses pommes de terre’, Plozévet, Goyat (2012:193)


mutations

Mell est un nom masculin: il ne montre pas sur lui-même de lénition M>V au singulier (eur mell unan 'un grand' ou 'une grande', Plozévet, Goyat 2012:194).


Mell est une barrière aux mutations sur le nom qui le suit.


(3) war ur mell kitar orañjez
sur un grand guitare orange
'sur une grande guitare orange' Standard, Drezen (1932:7)


(4) eur mell gwezenn glas-kaol he deliou. ('un arbre' > ur wezenn)
un grand arbre vert-chou son2 feuilles
'Un grand arbres aux feuilles vert-chou' Léonard (Cléder), Seite (1998:44)


répartition dialectale

Ce nom semble utilisé dans tous les dialectes, du moins KLT.


(4) Eur mell gaou ne oa ken.
un grand mensonge ne était seulement
'Ce n'était qu'un gros mensonge.' Léonard, (Cléder) Seite (1998:37)


(5) or mell bern keneud
un grand tas bois
'un énorme tas de fagots' Breton central, Favereau (1984:392)


Syntaxe

pezh mell

Le nom pezh 'morceau, grand' peut apparaître avant mell.


(6) or pezh mell den bras Poullaouen, locuteur né vers 1910, Favereau (1984:439)
un morceau grand homme grand
'un sacré grand gars'



Emprunts

On trouve ce nom emprunté en français douarneniste.

(6) Un mell im'bicil c'est.

'C'est un grand imBECILE', Douarnenez, Pichavant (1996:115)

(7) Un mell gouaze pourtant elle avait! Mais elle a pas su le dalr'rer.

'Elle avait pourtant un HOMME BIEN! Mais elle n'a pas su le garder.', Douarnenez, Pichavant (1996:110)