Marv

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le nom marv dénote 'un mort' ou 'la mort'. Il a aussi des usages clairement adjectivaux.


(1) Ken buan bet maro haoñ. Cornouaille (Saint-Yvi), German (2007:174)
si vite serait été mort il
'Aussi vite, il serait mort.'


Morphologie

grammaticalisation

Le nom marv a grammaticalisé en le préfixe mar- (marvor 'morte-eau').

La sémantique de marv est au contraire un intensifieur lorsqu'il est associé à des notions de maladie ou de fatigue (skuizh-marv, 'très fatigué, mort de fatigue').


dérivation

L'adverbe complexe a-varv signifie 'mollement, doucement, modérément, sans secousse'. Son sens est contraire à l'adverbe français à-mort.

Le nom marv peut être verbalisé. On reconnait le nom marv dans le radical du verbe mervel 'mourir'.


(2) Louiz a zo marvet unan bennag dezañ ive.
Louiz R est mourru un quelconque à.lui aussi
'Un parent quelconque de Louis est mort aussi.' Trégorrois, Gros (1970:155)


Le nom marv est employé comme un prédicat (Marv eo, Il/elle est mort.e'). Il existe en composé de deux noms (korf-marv 'cadavre') où il a un usage de modifieur. En (2), dans hon tud varv, on voit clairement qu'il s'agit d'un adjectif. Autant korf-marv peut dénoter le 'corps d'un mort', autant tud varv ne dénote pas les 'gens d'un mort' mais des gens dont la qualité est d'être morts.


(3) Xunty varw zo n-urmeskew.
notre.gens 1mort est dans-notre.mélanges
'Nos morts sont parmi nous.' Groix, Ternes (1970:317)


modification

Helias (1986:15) donne hantervaro 'à demi mort'.


A ne pas confondre

L'expression française bois mort est traduisible par keneud.

Le composé nominal korf-marv dénote 'un cadavre, le corps d'un mort', et non pas un corps-mort de façon figurée. [Category:adjectifs|Categories]]