M.S. (01/2018)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Cette élicitation courte a été opérée par Mélanie Jouitteau. Il s'agit de la traduction de quatre phrases mettant en jeu les dizaines plus un avec un nom réalisé, et la mise de cette structure dans un démonstratif.

Le locuteur est natif du breton comme langue d'héritage, dans le cadre d'un bilinguisme semi-tardif initié autour de douze-treize ans par des cours au collège, qui ont ensuite été soutenus par un parent natif d'un dialecte du Léon (Plouvezede) par la suite. A l'âge adulte, la pratique est intensive sans rupture de pratique.

Les traductions à opérer vers le breton sont présentées à l'oral en français. Il n'y a pas eu d'enregistrement.


traductions

'trente deux petites pierres'

daou vinnig ha tregont


'ces trente deux petites pierres'

an daou vennig-mañ ha tregont


'trente et une petites pierres'

ur mennig ha tregont


'ces trente et une petites pierres'

ar mennig-mañ ha tregont. <un afer lusk, ma vo lakaet mañ pelloc’h e vo re bell>


'trente et une petites pierres blanches'

ar mennig gwenn-mañ ha tregont


'ces trente et une petites pierres'

ar mennig ha tregont-mañ < anavezetoc’h


Le locuteur, après un temps de réflexion, propose quelque jours après par écrit:

'ces trente et une petites pierres'

an unan ha tregont a vaenigoù-mañ


'ces trente deux petites pierres'

an daou ha tregont a vaenigoù-mañ


Remerciements

Merci à M.S..