Leuskel

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe leuskel, laoskel ou lezel 'laisser' est un verbe transitif.


(1) Kement a vall a oa warnañ da vont kuit ma lezas e holl zanvez war e lerc'h.
autant de1 hâte R était sur.lui de1 aller parti que laissa son tout1 affaire sur son1 suite
'Il était tellement pressé de partir qu'il a laissé toutes ses affaires.'
Cornouaille (Pleyben), ar Gow (1999:31)


Ce verbe peut aussi sélectionner une petite proposition et il forme alors une structure causative.


(2) Ne dalv ket a boan lezel [ an traoù-mañ da abuzi an asïed ].
ne1 vaut pas de1 peine laisser [ le choses-ci à1 occuper le assiette ]
'Il ne vaut pas la peine de laisser ces choses-ci (ces restes) encombrer (accaparer) l’assiette. '
Trégorrois, Gros (1989:'abuzi')


Morphologie

variation dialectale du radical

Gros notait en 1970 que la forme infinitive leuskel était de plus en plus supplantée par lezel (Gros 1970b:§'leuskel'). On trouve aussi la forme leskel.


(3) Da c'houde mer'nn e vehe c'hoariet foutball met va mamm ne leske ket ac'hanon da vont.
à1 après midi R était joué football mais mon mère ne laissait pas P.moi de1 aller
'On y jouait au football les après-midis, mais ma mère ne me laissait pas jouer.'
Plougerneau, M-L. B. (04/2016)


Selon Martin (1929:175), à la forme léonarde et vannetaise lezel correspond la forme cornouaillaise (Scaër, Guiscriff, Gourin) laosken. Cependant, on trouve aussi la racine /laosk/ en Léon.


(4) Laosket e oe neuze da reded. Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:211)
laissé R4 fut alors à1 courir
'Alors on le laissa partir.'


Syntaxe de la causative

structure

Le verbe 'laisser', laoskel, leuskel ou lezel, dans les structures causatives, sélectionne une petite proposition (SC). Le verbe 'laisser' assigne alors un Cas direct au sujet de son infinitive (souligné). C'est donc une structure ECM, à marquage exceptionnel de cas.


(1) Ma vez lezet [ pep hini da vond gand e loa d'ar pod ] e vo brao dezo.
si est laissé chaque celui de1 aller avec son cuillère à'le pot R sera beau à.eux
'Si on laisse chacun se servir soi-même il aura de la chance.' Gros (1970b:§'loa')


Le sujet de l'infinitive, lorsqu'il est pronominal, reçoit le cas prototypique de l'objet.


(2) an aotrou person a vo red d'ezan lezel ac'hanout da bignat... Cornouaillais / Léon, Croq (1908:12)
le monsieur recteur R sera à'lui laisser P.toi à1 monter
'Le recteur devra te laisser monter...'


Le sujet pronominal de l'infinitive peut aussi cliticiser sur le verbe de la causative. Encore une fois, il apparaît avec le Cas prototypique de l'objet.


(3) N' hel lez ket [ da goueza en dienez ].
ne' le laisse pas à1 tomber dans indigence
'Ne le laisse pas tomber dans l'indigence.' Léon, Constantius (1900:375)


préposition da

Lorsque le sujet de l'infinitive de la causative est réalisé, une préposition da1 apparaît à l'initiale de l'infinitive.


(4) ...lezet em oa an dud da gempenn o sivi evel ma'c'h intentent. Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1985:117)
...laissé 1SG avait le 1gens à1 arranger leur2 fraises comme que+C,4 entendaient
'...j'avais laissé les gens s'occuper de leurs fraises comme ils le voulaient.'


Selon Jouitteau (2012b), la préposition da1 est insérée comme une stratégie de dernier ressort pour assigner un Cas à la proposition infinitive elle-même. Cela prédit efficacement les cas où da apparaît avec un sujet réalisé. Cela n'explique cependant pas les expressions où da apparaît sans que le sujet soit réalisé, dans les impératives Lez da vale! 'Laisse courir!', dont le sujet est un PRO arbitraire.


(5) Lez da ober! Lez da vont! Lez da vale! Cornouaillais / Léon, Croq (1908:12, 18)
laisse à1 faire laisse à1 aller laisse à1 courir
'Laisse faire! Laisse aller! Laisse courir!'


Diachronie

(6) Lausket en ined de dostat.
laissez le oiseaux de1 ap.proch.er
'Laissez les oiseaux approcher.' Vannetais, Le Bayon (1878:65)