Le passé simple : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(Page créée avec « Bottineau (2010:116): "Le passé simple, s’utilise dans les textes littéraires écrits dans des contextes narratifs pour des évènements singuliers, visualisés… »)
 
(Bibliographie)
Ligne 24 : Ligne 24 :
 
== Bibliographie ==
 
== Bibliographie ==
  
Bottineau, D. 2010. 'Les temps du verbe breton : temps, aspect, modalité, interlocution, cognition, Des faits empiriques aux orientations théoriques', Catherine Douay (dir.), Système et chronologie, Presses Universitaires de Rennes, 110-129.  
+
Bottineau, D. 2010. 'Les temps du verbe breton : temps, aspect, modalité, interlocution, cognition, Des faits empiriques aux orientations théoriques', Catherine Douay (dir.), ''Système et chronologie'', Presses Universitaires de Rennes, 110-129.  
  
 
[[Category:articles|Categories]]
 
[[Category:articles|Categories]]

Version du 4 juillet 2010 à 12:50


Bottineau (2010:116):

 "Le passé simple, s’utilise dans les textes littéraires écrits 
 dans des contextes narratifs pour des évènements singuliers,
 visualisés perfectivement, enchaînés séquentiellement, 
 et disjoints de la diégèse interlocutive [...]"


Bottineau (2010:117) note que l’imparfait de rappel d’un savoir réputé partagé est inattesté en breton, au contraire du français:


(1) E 1986 e (tarzhas / *tarzhe) un dazloc’her e kreizenn nukleel Tchernobyl en Ukrania.
P 1986 R explosa / explosait un réacteur P centre nucléaire Tchernobyl P Ukraine
'En 1986 explosait un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine..' Bottineau (2010:117)


Bibliographie

Bottineau, D. 2010. 'Les temps du verbe breton : temps, aspect, modalité, interlocution, cognition, Des faits empiriques aux orientations théoriques', Catherine Douay (dir.), Système et chronologie, Presses Universitaires de Rennes, 110-129.