Le Roux (1957:44)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
 Chapitre V.
 - Les formes nominales du verbe.
    A. Infinitif
 
 En Celtique l'infinitif est essentiellement un substantif verbal. 
 
 Il est déclinable en v. irlandais, et construit comme un substantif avec son complément au génitif. 
 
 En brittonique, par la suite de la perte de la flexion, la distinction entre le génitif complément de l'infinitif et l'accusatif complément du verbe fini est effacée; mais l'infinitif a gardé toutes les constructions du nom; il peut être employé comme sujet, complément direct, indirect ou circonstanciel; il peut être précédé d'un possessif représentant un complément pronominal.
 
 Ce caractère de substantif est resté très net dans les trois langues brittoniques, mais de bonne heure l'infinitif a eu tendance à prendre les fonctions d'un verbe; dès le moyen gallois, par exemple, la particule verbale ro se trouve avec l'infinitif pour lui donner la valeur d'un parfait, et certains de ses emplois sont purement ceux d'un verbe. C'est comme verbe qu'il sert d'infinitif de narration, qu'il est l'équivalent de l'impératif, et qu'il est coordonné à un verbe personnel.
 
 

référence

Le Roux, P. 1957. Le verbe Breton (morphologie, syntaxe), (seconde édition) Librairie Plihon / Paris, Librairie Champion.