Le Roux (1924-1953) : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
* Le Roux, P. 1924-1953. ''Atlas Linguistique de la Basse-Bretagne'', 6 vol. grouping 100 maps each, Rennes Paris, (réimpression Éditions Armoricaines, Brest, 1977; dernière édition Brud Nevez.), [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/ en ligne]
 
* Le Roux, P. 1924-1953. ''Atlas Linguistique de la Basse-Bretagne'', 6 vol. grouping 100 maps each, Rennes Paris, (réimpression Éditions Armoricaines, Brest, 1977; dernière édition Brud Nevez.), [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/ en ligne]
. ''Atlas linguistique de la Basse-Bretagne'', en quatre fascicules. [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/ en ligne]
 
  
  
 
: acronyme: ALBB.
 
: acronyme: ALBB.
 +
  
 
== A propos ==
 
== A propos ==
 +
 +
Cet ensemble de cartes a fourni le matériel principal de la dialectologie bretonne du XX° (cf, entre autres, [[Falc'hun (1947)|Falc'hun 1947]]). Cet oeuvre a inspiré un second atlas un demi-siècle plus tard ([[NALBB]]), qui permet quelques comparaisons dans le temps, surtout pour la lexicologie. 
 +
  
 
=== datation ===
 
=== datation ===

Version actuelle en date du 8 septembre 2019 à 09:19

  • Le Roux, P. 1924-1953. Atlas Linguistique de la Basse-Bretagne, 6 vol. grouping 100 maps each, Rennes Paris, (réimpression Éditions Armoricaines, Brest, 1977; dernière édition Brud Nevez.), en ligne


acronyme: ALBB.


A propos

Cet ensemble de cartes a fourni le matériel principal de la dialectologie bretonne du XX° (cf, entre autres, Falc'hun 1947). Cet oeuvre a inspiré un second atlas un demi-siècle plus tard (NALBB), qui permet quelques comparaisons dans le temps, surtout pour la lexicologie.


datation

Les collectes ont été effectuées au tout début du XX°, pour la plupart avant la première guerre mondiale.


les locuteurs

Il n'est pas précisé dans la liste des locuteurs si ils sont des femmes ou des hommes, mais les noms de métiers lorsqu'ils ne sont pas épicènes comme "aubergiste" (Clohars-Carnoët 56, Languidic 84, Theix 75, Peumerit-Quintin 34, Plélauff 60, Plomeur-Bodou 15) ou "secrétaire de mairie" (Nevez 54) sont révélateurs. Mis à part ces cas douteux, et l'auteur, lui-même un homme, étant la source pour Pleubian (16), on arrive à un total de 48 hommes et 21 femmes, c'est-à-dire plus des deux tiers.

La raréfaction des hommes après la première guerre mondiale dont deux brittophones sur trois ne sont pas revenus, a manifestement influé sur les choix, et sur 6 locuteurs interrogés pendant la collecte de 1920, au moins quatre sont des femmes: à Ouessant (1), Prat (17), Bréhat (23) et Ploubaznalanec (24), ce qui renverse le pourcentage des deux tiers.

La répartition géographique des locuteurs selon leur sexe est étrange. Sur 21 femmes interrogées, 18 sont en extrême périphérie du domaine parlant: en situation insulaire, en bordure côtière, ou bien sur la frontière Est. Seules trois locutrices sur 18 viennent des terres de la Haute-cornouaille, à Scaër (50), Lennon (28) et Locmélar (13). On aurait pu penser que sur les périphéries, l'auteur rencontrait des formes plus divergentes, et donc aurait favorisé des locutrices qui auraient peut-être eu un parler plus conservateur. Cette théorie pourrait expliquer la répartition géographique genrée, mais elle doit expliquer pourquoi au contraire, autour de Pleubian (16) en Trégor, l'auteur a interrogé quatre femmes dans les quatre points les plus proches de sa commune. Peut-être en tant qu'homme, le collecteur avait-il des difficultés sociales à échanger avec des femmes inconnues de lui, et qu'il aurait utilisé ses réseaux de proximité en Trégor.

Le genre des locuteurs est d'importance quand il s'agit d'étudier à partir des cartes de l'ALBB les règles et usages de tutoiement et vouvoiement, car elles doivent prendre en compte le genre social du locuteur et de l'interlocuteur.


nom actuels des communes points d'enquête

Liste des communes et des points d'enquête de 1 à 39 et de 40 à 90.

Ci-dessous, la liste en français:


1. Ouessant

2. Plourin

3. Landeda

4. Saint-Frégant

5. Île-de-Batz

6. Santec

7. Molène

8. Trébabu

9. Bohars

10. Le Drennec

11. Plouvorn

12. Sainte-Sève

13. Locmélar

14. -

15. Pleumeur-Bodou (Pleuver)

16. Pleubian

17. Prat

18. Plougasnou

19. Plouzélambre

20. Tréglamus (Treglañvis)

21. Lohuec

22. Saint Fiacre

23. Bréhat

24. Ploubazlanec

25. Pléguien (Plian)

26. -

27. -

28. -

29. -

30. Plougastel-Daoulas

31. Rumengol

32. Brasparts

33. Berrien

34. Peumerit-Quintin

35. Corlaix

36. Crozon

37. Plomodiern

38. Lennon (à l'ouest de Châteauneuf-du-Faou)

39. Plounévézel (Plonevel)

40. Plévin

41. Mûr-de-Bretagne

42. Ploare (Douarnenez)

43. Edern

44. Roudouallec

45. Sein

46. Plogoff

47. Plouhinec (près d'Audierne)

48. Pluguffan

49. Elliant

50. Scaër

51. Le Faouët

52. Plomeur (au Nord de Penmarc'h)

53. Clohars-Fouesnant (au Sud de Kemper/Quimper)

54. Névez

55. Tremeven

56. Clohars-Carnoët (à l'Est de Molan/Moëlan)

57. -

58. -

59. -

60. Plélauff (au sud-est de Rostrenen)

61. Cléguérec

62. Ploërdut

63. Noyal-Pontivy

64. Bubri

65. Pluméliau (e bzg, Pluniav)

66. Saint-Allouestre

67. Caudan

68. Pluvignier

69. Locqueltas

70. Ploemeur (Plañvour)

71. Merlevenez

72. Groix

73. Ploemel (Pliwir)

74. Ploeren

75. Theix

76. Île d'Arz

77. Locmariaquer

78. Saint-Pierre-Quiberon (e bzg Sant-Pêr-Kiberen)

79. Saint-Gildas-de-Rhuys (e bzg Lok-Weltaz, Sant-Weltaz, pe c'hoazh Lokentaz)

80. Damgan

81. Houat

82. Sauzon (Belle-Île-en-mer)

83. Locmaria (Belle-Île-en-mer)

84. Languidic

85. -

86. -

87. -

88. -

89. -

90. Bourg-de-Batz