Le Gonidec (1838:92)

De Arbres
Version du 12 octobre 2010 à 00:03 par Mjouitteau (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : Navigation, rechercher
 "Le verbe kaout est de tous les verbes le plus irrégulier, 
 en ce qu'il ne varie ses terminaisons que dans les temps et jamais dans les personnes. 
 Ce verbe n'a pas, à proprement parler, de conjugaison au personnel, mais seulement 
 deux formes de conjugaison différentes à l'impersonnel."


Le Gonidec (1838:90) note que la conjugaison impersonnelle ne diffère de la conjugaison personnelle "qu'en ce que le pronom personnel, qui n'est pas exprimé qu'une fois dans l'autre avant le verbe, l'est deux fois immédiatement dans celle-ci."


Référence