Lazhañ : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
|(1)|| ... un nebeud tud yaouank || ag an daou du, || '''lazhet''' e'it ket.
 
|(1)|| ... un nebeud tud yaouank || ag an daou du, || '''lazhet''' e'it ket.
 
|-
 
|-
| || ... [[art|un]] [[nebeut|peu]] gens [[yaouank|jeune]] || [[eus|de]] [[art|le]] [[les numéraux cardinaux|deux]]<sup>[[1]]</sup> [[tu|côté]] ||tué [[evit|pour]] [[ket|rien]]
+
| || ... [[art|un]] [[nebeut|peu]] [[tud|gens]] [[yaouank|jeune]] || [[eus|de]] [[art|le]] [[les numéraux cardinaux|deux]]<sup>[[1]]</sup> [[tu|côté]] ||tué [[evit|pour]] [[ket|rien]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | '... quelques jeunes gens des deux côtés, tués pour rien.'|||| ||''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:85)
 
|||colspan="4" | '... quelques jeunes gens des deux côtés, tués pour rien.'|||| ||''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:85)

Version du 20 février 2019 à 16:39

Le verbe lazhañ est prototypique d'un verbe transitif, qui prend un sujet agent et un objet patient de l'action.


(1) ... un nebeud tud yaouank ag an daou du, lazhet e'it ket.
... un peu gens jeune de le deux1 côté tué pour rien
'... quelques jeunes gens des deux côtés, tués pour rien.' Vannetais, Herrieu (1994:85)


Morphologie

variation dialectale

La carte 422 de l'ALBB documente la variation des traductions de 'tuer'.