Kuit da

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le complémenteur kuit da est parfois traduisible par 'pour ne pas', mais ne contient pas de négation morphologique.


(1) Hennezh zo evel ar bleiz, kontant da gaout kuit da reiñ.
celui.ci est comme le loup content de1 avoir C donner
'Il est comme le loup, recevoir mais pas donner' Proverbe


Morphologie

variation dialectale

La préposition peut évidemment apparaître avec un sandhi sur la préposition da.


(2) 'Vi' bi' kuit ta weled ar viser hag ar baourente(z) dindan o zreid!
pour être ` quitte de1 voir le 1misère et le 1pauvr.eté sous leur2 pieds
'Pour ne pas voir la misère et la pauvreté sous leurs pieds!' Poullaouen, Favereau (1984:347)


Solliec (2015) relève à Loqueffret kɥit da, 'pour ne pas'.


(3) kuit beut zort'd Cornouaillais de l'Est
kuit dezhe bout saotret Equivalent standardisé, Bouzec & al. (2017:271)
C à.eux être sali
'pour ne pas les salir'


kuites da

On trouve aussi la forme kuites da.


(4) Sate e veze kaset kuites da vaneañ anezho kement.
voici R était envoyé C de1 remuer P.eux autant
'Aussi on en apportait beaucoup pour ne plus les remuer ensuite.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:12)


  • Alies e vez 5 pe 6 den asambles war al leurenn hag aze e ranker taoler evezh kuites da gaout ur c'hoari digempenn.,
Standard, Al Liamm 1975, p.302.
  • A-wechoù, kuites da vont da glask labour ’maes ar vro, e rankont ober ul labour, ha n’eo ket unan da badoud !
Standard, Législatives 1978 (Finistère, 4e circonscription), professions de foi du 1er tour, UDB.
  • Evit mont àr ar lec’h-loc’hañ eo gwelloc’h arru get ur c’harr dre an tu enep d’ar Redadeg kuit da chom stanket a-dreñv an heuliadeg.
Standard, Redadeg 2016.

A ne pas confondre

La forme kuit réalise aussi en breton une postposition comme dans mont kuit 's'en aller'.

Le complémenteur kuit da est de sens inverse à l'expression française 'quitte à', qui ne comprend pas de négation sémantique.