Kuit

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Kuit est une postposition utilisée avec les verbes de mouvement. Kuit sert aussi à former le complémenteur complexe kuit da 'pour ne pas'.


(1) Poent braz eo din neuze mont kuit.
temps grand est à.moi alors aller particule
'Alors il est grand temps que j'y aille.' Léon, Seite (1975:86)


(2) Sate e veze kaset kuites da vaneañ anezho kement.
voici R était envoyé C de1 remuer P.eux autant
'Aussi on en apportait beaucoup pour ne plus les remuer ensuite.'
Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:12)


Morphologie

reduplication

Le diminutif semble pouvoir être ajouté à la postposition verbale kuit, après une reduplication.


(2) [ a dèyt dièvdër a dèyt c'hwèrvër, a sèlld mé kwit kwydéyk ]
ha deuet Genver ha deuet c'hwevrer, ha sellit me kuit kuidig!
et venu janvier et venu février et regardez moi Postpos. Postpos..DIM
Goëlo, Le Coadic (2010:116)


composition

Kuit peut être suffixé en -aat, pour obtenir le verbe 'quitter' .


(3) Ar peoc'h, siwazh! en deus hor c'huitaet!
le paix malheureusement 3SG a nous quitté
'La paix, malheureusement, nous a quittés!' Vannetais, Herrieu (1994:157)


On le retrouve encore dans le complémenteur complexe kuit da, 'pour ne pas'.

Syntaxe

distribution

Kuit peut apparaître séparé du verbe lexical dont il modifie le sens.


(3) P'oa deuet er maez, partiet al loan kuit.
quand était venu dehors parti le bête parti
'Quand il est sorti, le cheval était parti.' Léon, Mellouet & Pennec (2004:79).


Kuit n'est pas restreint à la finale de phrase.


(4) Chte oeid er siren kuit te greisnouz.
voici allé le sirène parti à1 milieu.nuit
'Voila la sirène partie à minuit.' Vannetais, An Diberder (2000:102)


sélection de l'auxiliaire

Les verbes de mouvement prennent normalement l'auxiliaire kaout, 'avoir'. Cependant, les verbes de mouvement associés avec la postposition kuit, apparaissent avec un autre auxiliaire, bezañ, 'être' Kervella (1995:§213).


(2) Ma ne vijen ket redet kuit
si ne étais pas couru parti
lit. 'si je n' avais pas couru...
'Si je ne m'étais pas enfui...' Standard, Drezen (1990:74)


variation dialectale dans les verbes compatibles

dont kuit

Le verbe de mouvement dont, 'venir', comme mont, 'aller', peut se combiner avec la postposition kuit dans certains dialectes, mais pas tous.


(1) [he wije pig̈is wa be daj c̈wiT]
Int a ouie pegiz (e)c'h oa-eñ bet deuet kuit.
eux R savait comment R était-lui ptc venu parti
'Eux savaient comment il était parti.' Haut-cornouaillais (Lanvénégen), Evenou (1987:575)


En Léon, cette tournure peut être jugée agrammaticale.


(2) Ar re-se a houie penaos edo eat /* deuet kuit.
le ceux-ci R savait comment était allé / venu parti
'Eux savaient comment il était parti.' Lesneven/Kerlouan, Y. M. (04/2016b)


mont e-kuit, tennañ e-kuit

A Sein, on trouve la postposition introduite par la préposition e dans mont e kuit.


(1) ar c'helien o tigori o askellou, da vont e kuit.
le mouches à4 ouvrir leur ailes pour1 aller en parti
'les mouches en train d'ouvrir leurs ailes, pour partir' Sein, Fagon & Riou (2015:'askell')


(2) Marg edot é ober tan, en on oaled, e eallez tenna ar c'hoad e-kuit evit gouzia an tan.
si es à4 faire feu dans un foyer R peux tirer le bois parti pour baisser le feu
'Si tu fais du feu, dans un foyer, tu peux tirer le bois pour baisser le feu.' Sein, Kersulec (2016:29)

Forme de citation

Des proverbes utilisent la forme de citation:


(4) 'Ba' "kuit" n'eus ket boued.
dans "kuit" ne y.a pas nourriture
'Ce n'est pas parce qu'on quitte le pays qu'on va nécessairement gagner sa croûte.'
Riec, Bouzeg (1986:I)


Horizons comparatifs

On retrouve des constructions similaires en français de Basse-Bretagne, qui peut utiliser partir comme verbe lexical et s'en aller comme postposition complétant le sens du verbe.


(5) Il est parti s'en aller. (Kervarec 1910:620)

Elle est partie s'en aller ensemble que son frère. (Kervarec 1910:621)