Krediñ

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe krediñ 'croire' est un verbe déclaratif.


(1) An avel nord oa ar gwellan tout, e c'hellez da grediñ...
le vent Nord était le mieux tout R4 peux à1 croire
'Le vent du Nord était le mieux, tu peux (me) croire...' Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:36)


Syntaxe

structure argumentale

Le verbe krediñ peut sélectionner une complétive comme argument interne.

Cette complétive peut débuter par un complémenteur vide, ou, selon les dialectes, les complémenteurs déclaratifs la(r), penaos.

  • Me gred lar e talv ar boan.
'Je pense que ça vaut la peine.', Uhelgoat, Skragn (2002:100)


Sémantique

krediñ ober, 'oser faire'

(2) Ne greda ket kemer e lod.
ne1 ose pas prendre son1 part
'Il n'ose pas prendre sa part.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:110)


(3) ... nikun diyomp grédè pigno ken pèl... Haut-cornouaillais (Bannalec, Riec)
... nikun ac'hanomp ne grede pignat ken pell Équivalent standardisé
... personne de.nous (ne)1 croyait grimper tant loin
'...aucun d'entre nous n'osait grimper si loin...' Bouzec & al. (2017:71)

Diachronie et horizons comparatifs

En moyen breton comme en cornique, l'argument interne peut être une proposition infinitive.


(4) my a grys bos Tom ow palas y'n lowarth. cornique
Me a gred bout Tom o palad el luorz. moyen breton
Me a gred ema Tom o palad el liorz. breton
moi R1 crois est/être Tom à bêcher dans.le jardin
'Je crois que Tom est en train de bêcher dans le courtil.' cité par Trépos (2001:§363)