Krak-

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le morphème krak- ou krag- est un préfixe a-perfectif et péjoratif. Selon Kervella (1947:§878), c’est l’adjectif krak qui a grammaticalisé en un préfixe.


(1) Pa zeue d'ar gêr e veze krak-vezo.
quand1 venait à'le maison R était pfx-ivre
'Quand il revenait à la maison il était à moitié ivre.' Gros (1970b:§'krak')


(2) krag-aotrou, 'petit monsieur' Merser (2009)
krak-aotrou, 'freluquet' Gros (1970b:§'krak')
krak-aotrou, 'faquin, fat' Gros (1984:369)
krak-aotrou, 'homme prétentieux' Gros (1984:385)


Kervella (1947:§878) donne krakhouad, krakkoad, kraklann, krakvevañ, krakvoc’h.


Morphologie

La forme krag- se trouve devant voyelle (kragaotrou, 'petit monsieur' Merser 2009:483).


mutations

Helias (1986:15) considère que krag- ne provoque pas de mutation sur sa racine.

Cependant, krak- provoque une lénition sur une initiale /gw, b, m/ selon Kervella (krakvevañ, krakvoc’h, Kervella 1947:§878).


sandhi

La finale dévoisée du préfixe provoque un sandhi et une initiale de racine en /g/ dévoise en /k/.


Kervella (1947:§878) donne krakhouad, krakkoad, kraklann, krakkioc'h, krakvevañ, krakvoc'h...


productivité

Gros (1984:369) considère que ce préfixe remonte au vieux breton et n'est plus productif en breton trégorrois.


Étymologie

Krak est une onomatopée grammaticalisée en un adjectif signifiant 'net, sec, cassant, catégorique' (Gros 1970b). Cet adjectif a aussi un usage adverbial.


(3) krak-ha-krenn, 'catégoriquement', Merser (2009)


(4) Ar hoad pin a dorr krak.
le5 bois pin R1 casse nettement
'Le (bois de) pin casse net (avec un bruit sec).' Gros (1970b:§'krak')


L'adjectif a probablement grammaticalisé pour donner le préfixe krak-, mais le passage sémantique de l'un à l'autre n'est pas transparent.