Kozh

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Kozh est un adjectif simple.


(1) Peus ket soñjet lakaat ho ano ti ar re gozh?
a pas pensé mettre votre3 nom (dans) maison le ceux 1vieux
'Vous ne vous êtes pas inscrite dans une maison de retraite?' Léon, Kervella (2009:65)


Morphologie

mot composés

Kozh apparaît comme adjectif dans des composés comme paotr-kozh 'célibataire (homme)', ou tud-kozh 'grands-parents', tad-kozh 'grand-père', mamm-gozh 'grand-mère'.


(2) Ma zud-kozh ne ouie poz galleg ebet.
mon2 parents-vieux ne savait parole français aucun
'Mes grands-parents ne parlaient pas un mot de français.' Riec, Mona Bouzeg


L'adverbe gwechall 'autrefois' peut être intensifié par l'adjectif kozh dans gwechall-gozh.


grammaticalisation en kozh-?

En adjectif prénominal, kozh- gagne des sens différents, dont un sens d'intensifieur avec parfois une forte dimension péjorative. Cela peut être dû à la grammaticalisation d'un préfixe kozh-, ou à une opération sémantique différente sur les adjectifs prénominaux.

A travers les dialectes, la grammaticalisation peut n'être pas homogène. Le Dû (2012:45) distingue deux prononciations: l'intensifieur /koz/ et l'adjectif non-péjoratif prénominal /kóz/.


variation dialectale

Sans surprise, en vannetais le /z/ ou /s/ est absent.


(3) [ pøgɛn kòh iwɛ Ɂ ]
Pegen kozh e oa?
combien vieux R4 était
'Quel âge avait-il?' Bas-vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:12)


dérivation

Le suffixe verbalisateur -aat obtient le verbe kosaat 'vieillir'.


(4) Ni ivez, holl, e kosaomp.
nous aussi tous R4 vieillissons
'Nous vieillissons tous aussi.' Le Bozec (1933:42)


Le suffixe nominalisant -ni, -oni obtient kozhni ou le vannetais kozhoni 'vieillesse'. Les suffixes nominalisants -antez, -entez et -enti, -inti obtiennent kozhentez, et le cornouaillais koshenti 'ancienneté'. Favereau (1997:§183) donne kozhenti, 'vieillissement'.

intensification

(5) Neuze unan1 gozh-kozh a ziflukas diouzh ur c'hogn...
alors une1 vieille-vieille R1 surgit de le 5coin
'Alors une très vieille femme surgit d'un coin.'
Trégorrois (Kaouenneg)/Standard, ar Barzhig (1976:69)