Koll : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(Morphologie)
 
Ligne 30 : Ligne 30 :
 
| (3) ||'Pezh koll-kalon || 'vit an intañv!
 
| (3) ||'Pezh koll-kalon || 'vit an intañv!
 
|-
 
|-
| || quel perte-[[kalon|cœur]] ||  [[evit|pour]] [[art|le]] [[intañv|veuf]]
+
| || [[pebezh|quel]] perte-[[kalon|cœur]] ||  [[evit|pour]] [[art|le]] [[intañv|veuf]]
 
|-
 
|-
 
|||colspan="4" | 'Quel abattement pour le veuf!' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:7)
 
|||colspan="4" | 'Quel abattement pour le veuf!' ||||||''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:7)
 
|}
 
|}
 
  
 
== Expression ==
 
== Expression ==

Version actuelle en date du 13 juin 2019 à 15:53

Le verbe koll 'perdre' est transitif.


(1) Koll ma mignon am eus kavet start.
perdre mon2 ami R.1SG a trouvé dur
'J'ai trouvé dur de perdre mon ami.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:37)


Morphologie

La morphologie du verbe koll est régulière.


(2) Ar halz diouz an traou on-doa kollet... Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:219)
le 5tas de le choses 1PL-avait perdu
'La plupart des choses que nous avions perdu...'


mots composés

(3) 'Pezh koll-kalon 'vit an intañv!
quel perte-cœur pour le veuf
'Quel abattement pour le veuf!' Le Scorff, Ar Borgn (2011:7)

Expression

mont da goll

(4) gouest da virout o yezh da vont da goll.
capable de1 garder leur2 langue de1 aller à1 perdre
'capables d'empêcher leur langue de disparaître.' Press (1986:8), cité par Tallerman (1997:215)


(5) Eun amzer eet da goll abaoe pell 'zo, neketa ! Léon (Cléder), Seite (1985:24)
un temps allé à1 perdre depuis long y.a n'est.ce.donc
'Un temps disparu de longue date, n'est-ce pas!'