Kervella (1947:§234)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
 Pa vez ur ger nac'h bennak all er frazenn, evel ebet, netra, nikun, mann, mui, biskoazh, biken, morse, h.a., e tremener peurvuiañ hep lakaat ket.
 : N'em eus klevet biskoazh kement all ha ne glevin biken, moarvat;
 : n'o c'hlevan mui;
 : ne gavan morse den ebet;
 : n'eus netra ebet aze;


 traduction:
 [Quand il se trouve un autre mot négatif dans la phrase, comme ebet (dans.le monde), netra (neg.chose), nikun (nul), mann (zéro, rien), mui (plus), biskoazh/ biken/ morse (jamais), etc., on ne met pas ket la plupart du temps.]
 : N'em eus klevet biskoazh kement all ha ne glevin biken, moarvat;
 : 'Je n'ai jamais et n'entendrai sans doute jamais chose pareille.'
 
 : n'o c'hlevan mui;
 : 'Je ne les entends pas.'
 
 : ne gavan morse den ebet;
 : 'Je ne trouve jamais personne.'
 
 : n'eus netra ebet aze;
 : 'Il n'y a plus rien ici.'