IRHAEMA*INRI

De Arbres
(Redirigé depuis IRHA EMA * INRI)
Aller à : Navigation, rechercher

L'inscription IRHAEMA*INRI apparaît gravée dans un sarcophage en granit de la chapelle de Saint-André, à Locmarech. Elle date du VI° siècle.


Selon La Villemarqué (1857), l'acronyme INRI pour Jesus Nazareus Rex Iudeorum est bien postérieure à l'inscription. Il propose donc la traduction 'quelqu'un dont Jésus Christ est le roi', avec une interprétation du chrisme * comme 'Jésus Christ'.

  • IR HA EMA *(= J.C.) IN RI
'celui dont est J.C. le roi'


Fleuriot (1970) désapprouve; la forme de l'article en vieux breton est in et non pas ir, et selon lui le chrisme ne doit pas être interprété.


Fleuriot (1970) propose l'interprétation 'Ci gît le roi'. L'initiale irha est un seul mot, un verbe tensé à l'initiale dont la flexion 3SGM est réalisée en -ha. Le double sens en serait 'est enterré' et 'reverdit'. Ema, qui suit, est l'adverbe 'ici' (qui a donné le breton moderne emañ). Le sujet, enfin, est in ri, 'le roi'.

  • IRHA EMA IN RI
'Est.enterré ici le roi.'


Davies & al. (2000:188-191) considèrent, eux, que les points séparant les lettres finales I.N.R.I. interdisent son interprétation comme un seul mot. Ils considèrent que Ihesus Nasarenus Rex Iudeorum et son acronyme INRI peuvent avoir émergé dès le milieu du V° siècle, lorsque se répandit en Europe de l'Ouest la vulgate des textes des Gospels. Ils proposent l'interprétation ici déployée:

  • I(c) R(equiescit) HAEMA * I(dus) N(ovembres) R(ecessit/equievit) I(n pace)
'Ci-git Haema, (enterré) aux ides de novembre (le 15 nov.), qu'il repose en paix'.


Davies & al. (2000:188-191) ajoutent que irha venant du celtique * ur-sag- n'aurait pas dû perdre si tôt son /g/ final, puisqu'il est encore présent dans le texte de vieux gallois du VII° de l' Historia Brittonum, et que l'article est aussi généralement absent des sources précoces de la poésie galloise et irlandaise.

Davies & al. (2000) rapportent par ailleurs d'autres interprétations possibles proposées par David Howlett, avec différents acronymes signifiant 'Jésus le roi Nazaréen des juifs' et le nom grec haema 'sang'.

  • IR(et) HAEMA + I(esu) N(azareni) R(egis) I(udaeorum)
'Irait le sang de Jésus le roi Nazaréen des juifs'


Bibliographie