Hoc'h : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 9 : Ligne 9 :
 
|||colspan="4" | 'Ici, quand on tue un cochon, on en enlève la chair grasse.'|||| ||''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:41)
 
|||colspan="4" | 'Ici, quand on tue un cochon, on en enlève la chair grasse.'|||| ||''Vannetais'', [[Herrieu (1994)|Herrieu (1994]]:41)
 
|}
 
|}
 +
 +
 +
== Morphologie ==
 +
 +
=== répartitition dialectale ===
 +
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-470.jpg 470] de l'[[ALBB]] documente la variation dialectale de la traduction de ''porc, des porcs''.
 +
 +
La carte [http://sbahuaud.free.fr/ALBB/Kartenn-471.jpg 471] est la traduction de ''verrat''.
  
  

Version du 16 novembre 2019 à 19:40

Le nom hoc'h est un nom comptable qui dénote 'un cochon, un verrat'.


(1) Dre-mañ, a pa lazher un hoc’h, e lamer ar c’hig druz a-zoc’htoñ.
par-ci quand tue.IMP un cochon R4 enlève.IMP le 5chair gras de.lui
'Ici, quand on tue un cochon, on en enlève la chair grasse.' Vannetais, Herrieu (1994:41)


Morphologie

répartitition dialectale

La carte 470 de l'ALBB documente la variation dialectale de la traduction de porc, des porcs.

La carte 471 est la traduction de verrat.


Diachronie

 Jacques (2013:291):
 *sukko- est rapproché du latin sūs < *suH- 'cochon' et à ses cognats dans diverses langues (voir par exemple Zair 2012:158), nom formé à partir de la racine verbale *sewH- 'gebären' (LIV p.538). La dérivation de l'étymon *suH- de cette racine *sewH- suppose l'évolution 'rejeton' > petit cochon > 'cochon'. En breton, *sukko- > hoc'h signifie le verrat comme tourc'h : la répartition des deux étymons est dialectale. Il peut s'employer pour désigner aussi le sanglier mâle, comme l'illustre l'exemple suivant: 
 (1) Ur wech, koulskoude, goude bezañ redet war-lerc'h ur pezh hoc'h-tourc'h kozh, e oa en em gawet an aotroù war hed tenn. 
     'Une fois, malgré tout, après avoir couru un vieux [sanglier] mâle énorme, le maître s'était trouvé à portée de fusil.' 
     (Plourin 2002:96) 
 
 En gallois, hwch est féminin et désigne la truie.

Bibliographie

  • Jacques, Guillaume. 2013. 'Les noms du cochon domestique en celtique', Historische Sprachforschung / Historical Linguistics 126, Vandenhoeck & Ruprecht, 287-295.