Hingant (1868:§57)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
 ANN HOLL VUGALÉ.
 
 37. L'adjectif holl, tout ou tous, précédé de ann et suivi
 immédiatement du substantif, auquel il se rapporte, fait varier
 l'initiale de ce substantif de forte en faible: 
 
 bugalé, enfants; ann holl vugalé, tous les enfants; 
 kiri, charrettes; ann holl giri, toutes les charrettes ; 
 gwéléo, lits ; ann holl wéléo, tous les lits
 gwiaderien, tisserans; ann holl wiaderien, tous les tisserans;
 mévelien, valets; ann holl vévelien, tous les valets; 
 mitizien, servantes; ann holl vitizien, toutes les servantes; 
 pévien, pauvres; ann holl bévien, tous les pauvres; 
 tud personnes; ann holl dud, toutes les personnes ou tout le monde; 
 sier, sacs; ann holl zier, tous les sacs, 
 
 etc.
 
 L'initiale g se change quelquefois en c'h; mais, comme elle ne
 varie pas toujours d'une manière régulière (après cet adjectif
 holl), je ne puis la soumettre à aucune règle; c'est l'usage qu'il
 faut consulter, et l'usage, n'étant pas le même chez tout le
 monde pour cette initiale g, chacun peut la changer ou la laisser
 telle qu'elle est sans encourir des reproches.
 
 Quand héc'h (adjectif possessif de la troisième personne du
 singulier féminin) est avant l'adjectif holl l'initiale du nom
 auquel se rapporte holl étant un p, on peut changer ce p en f:
 Héc'h holl fédenno ou héc'h holl bédenno, etc. 
 (Je crois qu'il est préférable de dire héch holl fédenno, en changeant 
 en f l'initiale p de pédenno, prières.)


référence

Hingant J. 1868-69. Éléments de la grammaire bretonne, Tréguier : Le Flem. e-livre