Genoù

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le nom genoù dénote la 'bouche'.


(1) Hennez a zo eur chaoker-e-henou.
celui.là R est un mâcheur-son1-bouche
'Celui-là est un grognon.' Trégorrois, Gros (1989:'chaokad')


Morphologie

composition

Le suffixe nominal -où est prononcé -aou- sous l'accentuation de mot.


dérivation

(2) Ken braz e veze ar genaouajou ma venne tourlonka ... Léon (Cléder), Seite (1985:95)
tant grand était le bouche.ée.s que4 voulait pfx.avaler
'Les bottes [de foin] étaient tellement grandes qu'elle [la moissonneuse] manquait d'avaler de travers...'


répartition dialectale

La carte 220 de l'ALBB docuemente la variation dialectale de la bouche de l'enfant, dans ta bouche. Le nom genoù apparaît en Léon et Trégor, ainsi que sur les côtes de Basse-Cornouaille. Le nom beg apparaît sur une très large aire Sud-Est, qui comprend le vannetais, la plupart de la Cornouaille et le breton central.


Diachronie

Hemon (1976) donne genouan 'petite bouche' (vieux breton, DGVB.:175).


Expression

chom e c'henoù war nav eur, 'bailler aux corneilles'

(1) Arabat chom hor genou war nav eur. Morlaix, Herri (1982:112)
interdit rester notre bouche sur neuf heure
'Il ne fallait pas rester à bailler aux corneilles.'


'bouche bée', digor e c'henoù

(2) Chom a reas Sezni Abgrall digor e c'henoù gantañ.
rester R1 fit Sezni Abgrall ouvert son1 bouche avec.lui
'Sezni Abgrall (en) resta bouche bée.' Standard, Drezen (1990:53)


(3) sell deus 'nan bennak bac'h ha bac'h
regarder à un quelconque fermé? et fermé?
'regarder quelqu'un bouche bée.' Cornouaillais de l'est maritime (Riec), Bouzeg (1986:II)