Gant, get

De Arbres
(Redirigé depuis Gant)
Aller à : Navigation, rechercher

La préposition gant, ou sa variante vannetaise get, est très utilisée en breton, surtout en raison de la large utilisation des passifs où elle est la préposition d'agent.


(1) Pan erruo ar brini du, douget gant an avel gwalarn, tostaat a reio ar goanv.
quand arrivera le corbeaux noir porté avec le vent Nord-Ouest approcher R1 fera le hiver Le Bozec (1933:28,29)
'Quand arriveront les noirs corbeaux poussés par le noroît, l'hiver approchera.'


Gant est aussi un complémenteur exclamatif.


Préposition

morphologie

composés

La préposition gant apparaît dans des composés morphologiques comme digant:


(1) Kraoñ am-oa bet digantañ leiz ma daou zorn.
noix R.1SG-avait eu de.lui plein mon deux1 main
'J'avais reçu de lui des noix plein les deux mains.' Trégorrois, (Gros 1984:183)


Gant forme avec ma un complémenteur complexe: gant ma, 'pourvu (que)'.


accentuation

L'accentuation de gant peut varier selon la personne du pronom incorporé. Selon Goyat (2012:257), à Plozevet, "ses formes personnelles des premières et deuxième personnes sont accentuées sur la dernière syllabe, mais celles des troisièmes personnes, sur la pénultième."


variation dialectale

L'ALBB documente la variation dialectale des réalisations de différentes prépositions fléchies, dont la préposition gant.

 carte 208 'avec moi', 
 carte 209 'avec toi', 
 carte 210 'avec lui, de lui', 
 carte 211 'avec elle', 
 carte 212 'avec nous', 
 carte 213 'avec vous', 
 carte 214 'avec eux'.


En vannetais, on trouve cette préposition sous la forme guet, ged.


(2) 1SG guet-n-eign 1PL guet-n-omp
2SG guet-n-id 2PL guet-n-oh
3SGM guet ou 3PL guet hai
3SGF guet hi Vannetais, Guillome (1836:90-91): 'avec', guet.


(3) Me zo bet ouezan ket 'ta marse... marse me teir gwezh
moi est été sais pas donc peut-être peut-être moi 3 fois
ged man den é weled er Point du jour ase...
avec mon homme à voir à.le (nom de café)
'Moi, je suis peut-être allée trois fois avec mon mari les voir au "Point du jour" ici...'
Vannetais (Arradon), Audic (2011:15)


(4) Pa vein prest me gei genis.
quand1 serai prêt moi irai avec.toi
'Quand je serai prêt, j'irai avec toi.' Vannetais (Plaudren), Quéré (2011:117)


(5) Va dourn kleï 'di va stamm ganeoñ e-bard.
mon main gauche est mon tricot avec.moi dans _
'Mon tricot se trouve dans ma main gauche.' Sein, Kersulec (2016:26)


A Plozévet, gant est prononcé avec une voyelle nasale quand il est suivi d'une nasale, mais dénasalisé quand il est suivi d'une consonne dénasalisée.


(6) ãn tiz 'du:r] gand an tiz-dour 'par le courant'
al 'lwa] gand al loa 'avec la cuillère'
ar vi'ɡa:le] gand ar vugale 'avec les enfants' Plozévet, Goyat (2012:222)


sans incorporation

De Rostrenen (1738:73) a des formes de cette préposition où le pronom objet n'est pas incorporé. Des formes similaires sont reportées en trégorrois moderne.


(1) Pep hiny a ra evel a blich gand hâ/hy.
chaque un R fait comme R plait avec lui/elle
'Chacun/chacune fait comme il/elle l'entend.' de Rostrenen (1738:73)


(2) 1SG gɑ̃ me, gɑ̃nn me
2SG gɑ̃ te
3SGM gɑ̃ i
3SGF gɑ̃ i
1PL gɑ̃ õm
2PL gɑ̃ ó
3PL gɑ̃ ó Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:48)

syntaxe

Le syntagme sélectionné par gant est généralement un syntagme nominal, mais ce peut aussi être une proposition infinitive.


(1) gant [SC dont duman ] , am gwelfet.
avec PROx venir chez.moi R.1SG verrezx
'Vous me verrez, pourvu que vous veniez chez moi.' Tréguier, Leclerc (1986:212)


sémantique

Ci-dessous sont listés les principaux sens que la préposition gant peut recevoir.


accompagnement

(1) Un tamm bara 'yahe 'walc'h genin.
un morceau pain (R) irait assez avec.moi
'Litt. Un peu de pain irait bien avec moi, Je mangerais bien un peu de pain.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:81)


(2) N' eus nemet mont gant red an istor d'ober _
ne est seulement aller avec cours le histoire à'faire
'Suivre le cours de l'histoire est la seule chose à faire.' Al Liamm (347:123)


Parfois, le sens d'accompagnement est très large: il peut inclure les parties corporelles, qui sont pourtant des propriétés inaliénables.


(3) Ne oa ket deut e gig gantañ toud, da laras-añ!
ne était pas venu son viande avec.lui tout à dit.lui
'Il n'avait pas ramené toute sa chair (il y avait laissé des plumes), comme il disait.'
Trégorrois, Gros (1984:39)


(4) Honnañ zo varisoù geti àr he divhar, mes àr he zead n'eus ket.
celle.ci y.a varices avec.elle sur son 2.jambe mais sur son2 langue ne y.a pas
'Celle-ci a des varices aux jambes, mais sur la langue elle n'en a pas.'
(réflexion d'un client las d'attendre une tavernière bavarde...)
Le Scorff, Ar Borgn (2011:18)

moyen

(4) [ petra (ə)4 fa:lEx ga vil-sən ]
Petra e v-malec'h gant ar vilin-se?
quoi R moud.2PL avec le moulin-
'Qu'est-ce qu'on moud avec ce moulin?'
Haut-cornouaillais (Lanvenegen), Evenou (1987:581)


(5) Alies e vez graet hemañ gant kig yar, met graet e c'hell bezañ ivez gant pesked...
souvent R est fait celui.ci avec viande poulet mais fait R peut être aussi avec poissons
'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'
Cornouaille/bordure Léon (Dirinon), Kervella (1985:120)


cause et conqéquence

(1) Daoust dezhañ da vezañ krommet un tammmig gant ar boan-gein...
malgré à.lui de être courbé un morceau.petit avec le1 douleur-1dos
'bien qu'il soit un peu courbé par le mal de dos...'.
Trégorrois (Kaouenneg)/Standard, ar Barzhig (1976:51)


(2) N’ouzon ket piv eo, gant se n’hallin ket kontañ e vuhez dit.

Kerrain (2001)

ne1'sais pas qui est avec-ça ne1'pourrais pas conter son1 vie à.toi
'Je ne sais pas qui c'est, donc je ne peux pas te raconter sa vie.'


source

Dans certaines variétés, la préposition gant est employée pour marquer la provenance, la source, en usage alternatif du composé digant, comme illustré dans la carte 210 de l'ALBB.

(7) Klevet em-boa gand da vreur.
entendu R.1SG-avait avec ton1 frère
'J'avais entendu par ton frère.' Léon, Seite (1975:87)


(8) Bremañ n'he c'hemerin ket genoc'h.
maintenant ne la prendrai pas avec.toi
'Maintenant je ne te la prendrai pas.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:110)


expérienceur

(7) Ne fellas ket gantan, evit priz ebet, kemer ar garg-ze.
ne plut pas à.lui pour prix aucun prendre le charge-ci
'Il ne voulut à aucun prix prendre cette charge.' Léon, Perrot (1912:659)


(8) Morse n'e-noa bet disklêriet an den-ze ar pezh a oa erruet ganin.
jamais ne R-avait été dit le homme- le N R était arrivé à.moi
'Jamais cet homme n'a raconté ce qui m'était arrivé.'
Uhelgoat, Skragn (2002:21)


(9) Fla 'vo gantañ diaouer 'nezhi.
 ? sera avec.lui manque de.elle
'Il aura du mal à se passer d'elle.' Haut-cornouaillais, Riec, Bouzeg (1986:VII)


  • Me ‘gav genin he deus karantez Mari doc’hoc’h.
'Je crois bien que Marie a de l’amour pour vous.'Haut-vannetais, Louis (2015:34)
  • Skoet en deus un taol genin.
'Il m’a donné un coup.', Haut-vannetais, Louis (2015:32)


préposition agentive d'un passif

(8) Ez-yaouank e oa bet dedennet gant al luc'hskeudenniñ.
jeune R était été attiré par le photographier
'Jeune, il avait été attiré par la photographie.'
Standard, Denez (1993:21)


(9) Diou wech ez eus bet roet eur priz d'eul levr savet gantañ.
deux fois R est été donné un prix à un livre construit par.lui
'Deux de ses livres ont reçu un prix.' Léon, Fave (1998:142)


Certains dialectes utilisent la préposition da pour introduire l'agent d'un passif.


'propriété attachée à'

(10) Blaz vat 'zo gant ar zoubenn.
goût bon est avec le soupe
'La soupe a bon goût.' Léon, (Cléder), Fave (1998:60)
litt. 'Il y a bon goût avec la soupe.'


évidentiel

La préposition gant peut servir d'évidentiel.


(1) Me 'zo o c'hober 'r c'hi gant hennezh.
moi est à faire le chien avec celui.ci
'Il me prend pour un chien.' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:V)


sélection lexicale

(2) É oen é choñjal get-n-eign me unañ.
R étais à penser avec-moi mon un
'Je songeais en moi-même.' Vannetais, Le Bayon (1878)


(3) E gwirionez, d'ober hor boa gant ur gwaz gwenn a-ziavaez ha du-mouar an diabarzh anezhañ.
en vérité à faire 2PL avait avec un homme blanc de-dehors et noir-mûres le dedans de.lui
'En vérité, nous avions affaire à un homme blanc dehors et noir profond à l'intérieur.' Priel (1955)


(4) Ha diskenn a ra, en ur pennad tizh, gant an diri.
et descend R fait en un coup vitesse avec le escalier
'Et il descend, en coup de vent, les escaliers.' Standard, Drezen (1990:29)


(5) Lili zo komañset get e eost.
Lili est commencé avec son moisson
'Lili a commencé sa moisson.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:15)


Kerrain (2001) cite aussi kregiñ gant, 'commencer', derc’hel gant (et kenderc’hel gant), 'continuer', paouez gant, 'cesser, arrêter'...

horizons comparatifs

La polyvalence sémantique de la préposition gant est à la source d'un trait saillant du français de Basse-Bretagne, qui surutilise une de ses traductions: 'avec'.


diachronie

  • Gant queuz bras e-m-eus ef clasquet, moyen breton (1530-1622), (J.:189)
  • Krouet int gant Doue evit ma ho pezo-ii evit kompagnunezed, 1709, (IN.:339)


Complémenteur exclamatif

Gant a grammaticalisé en un complémenteur exclamatif.


(1) Get ou des de zoujein!
C! 3PL a à1 craindre
'Combien ils ont à craindre!' Vannetais, Guillevic & Le Goff (1986:80)


Terminologie

Kervella (1947:§724) utilise pour complément d'accompagnement le terme de renadenn emheuliad.

Bibliographie

  • Ar Menn, Gwennole, 2009. 'Gant, gat, get', Hor Yezh 258:5-22.
  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 301-)