Gallout

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le verbe gallout ou gellout, 'pouvoir', est un modal. Il introduit une proposition infinitive.


(1) [ mø grǝdusort [CP mi hɛlè do:nɛt ] ]
me 'gred ur sort m'e c'hellehe donet
moi R1 pense quand.même que4 pourrait venir
‘Je pense quand même qu'il pourrait venir.’ Bas-vannetais, Nicolas (2005:32)


Morphologie

gell-, gall-

Il existe une petite variation dialectale dans la réalisation de la racine en gell-, gall-.


Léon (Cléder), Seite (1985:33)
(1) Ma veze savet moh ganeom, eo evid gelloud laza unan d'an nebeuta, eur wech ar bloaz.
si4 était élevé cochon avec.nous est pour pouvoir tuer un pour1 le peu.le.plus un 1 fois le an
'Si nous élevions des cochons, c'était pour pouvoir en tuer un, au moins, une fois l'an.'


(3) Marg edot é ober tan, en on oaled, e eallez tenna ar c'hoad e-kuit evit gouzia an tan.
si es à4 faire feu dans un foyer R peux tirer le bois parti pour baisser le feu
'Si tu fais du feu, dans un foyer, tu peux tirer le bois pour baisser le feu.' Sein, Kersulec (2016:29)


Les variations morphologiques de l'infinitif de ce verbe sont documentées dans la carte 204 de l'ALBB, avec une traduction de 'pouvoir'.


répartition dialectale

Gourmelon (2014:125) considère que gallout est très utilisé en Nord Cornouaille.


mutation

Evenou (1987:582) note que [gal], gallout, 'pouvoir' et quelques autres verbes ne mutent pas dans le breton de Lanvénégen après un rannig. Cela se vérifie après une négation à Scaër/Bannalec, où la locutrice signale et revendique l'absence de lénition de ne gallfec'h....


(1) Ne gallfec'h ket chom aze memes (la) ma vefec'h kourachus.
ne pourriez pas rester ici même (que) si4 seriez courageux
'Tu n'y resterais pas, même si tu étais courageux.' Scaër/Bannalec, H. Gaudart (04/2016b)


(2) (Ne) gallon tchet mont er-maez be zo daou gi glep dirak ma nor.
ne peux pas aller dehors expl y.a deux1 chien mauvais devant mon porte
'Je ne peux pas sortir, j’ai deux chiens inconnus devant ma porte.' Scaër/Bannalec, H. Gaudart (03/2017)

Syntaxe

sujets

inanimés

Le modal gallout supporte des sujets abstraits et inanimés.


(2) An dimeziñ ne c'hell bezañ graet etre daou zen hag a vev fall an eil gant egile.
le marier ne1 peut être fait entre 21 humain C R1 vit mauvais le second avec egile
'Le mariage ne peut se faire entre deux personnes qui vivent mal ensemble.'
Jezegou (1936:195), cité dans Menard (1995:§ amourouz)


explétifs

On le trouve aussi avec des sujets explétifs (sémantiquement vides). L'expérienceur est alors introduit par la préposition da.


(3) Met ' c'hell deoc'h bezan sur ne werzhin ket anezhi en dro...
mais R1 peut à.vous être sur ne1 vendrai pas P.elle de-retour
‘Mais vous pouvez être sur que je ne vous la revendrai pas.’ traducteur Cosey, Kate, Jonathan 7, p.5


objet vide

Le verbe gallout supporte des objets vides.


(2) an neb a venn [VP ø ] a c'hell [VP ø ] .
le nep R1 veut R1 peut
'Qui veut peut.' Standard, Kervella (1933:42)

passif

Le verbe gallout est passivisable, contrairement au français 'pouvoir' (* faire du mieux qu'il est pu).


(2) A-wichoù ner gaver ket goude ober gwellañ ma vez gellet.
parfois ne.?1 trouve.IMP pas malgré (PRO) faire mieux que4 est pu
'Des fois, on n'y arrive pas, bien qu'on fasse de notre mieux.' Lesneven/Kerlouan, Y. M. (04/2016b)


(3) Graet 'vez alies gant kig-yar, met gall ' vez bout graet ivez gant pesk. (gallet)
fait est souvent avec viande poulet mais pu (R) est être fait aussi avec poissons
'On le fait souvent avec du poulet, mais on peut aussi le faire avec du poisson.'
Scaër/Bannalec, H. Gaudart (04/2016b)


sélection de la préposition da

La préposition da semble apparaître optionnellement après le verbe gallout, comme dans Ar Floc'h (1950). Elle introduit alors l'infinitive.


extraction de l'objet

Selon un premier relevé d'exemples, il semble que l'apparition de la préposition da soit liée à l'extraction de l'objet de l'infinitive.


(2) [ Teir reunenn hepken ] a c'hellan da gemerout _ digant pep~hini.
3 crin.SG seulement R peux de1 prendre objet avec chaque un
'Je peux prendre seulement trois crins à chacun.' Cornouaille (Pleyben), Ar Floc’h (1950:157)


(3) [ Daou ] a heller da venegi _ da vihanna : An aotrou K. hag an Aotrou J.
deux R1 peut.IMP de1 mentionner objet pour1 petit.le.plus le monsieur K. et le monsieur J.
'Nous pouvons au moins en mentionner deux: monsieur K. et monsieur J.'
Léon, Seite (1998)


(4) [ Islavarennoù anv-verb ] a c'heller da gaout _ ivez paz eo heñvel he rener gant hini ar bennlavarenn.

'On peut aussi avoir des propositions infinitives dont le sujet est identique à celui de la proposition principale.'
Standard, Botrel (1989:11)


Diachronie

Matasovic (2009) propose une racine protoindo-européenne en *gelH-, et proto-celtique en *gal-n-, 'être capable (de)'. Les réflexes brittoniques montrent le développement régulier *ghln > *galn- > *gall, qui ont donné le moyen gallois gallu, geill [3s présent] et le moyen breton gallout, guell [3s présent].

Les mots apparentés sont le lithuanien galiù, 'pouvoir', et l'arménien kalaw, 'trouvé', ainsi que le français gaillard venant du Gallo-latin * gallia, 'force'.


Bibliographie

  • Yann Gerven. 2014. 'dav eo saveteiñ ar verb gallout ', Yezhadur!, Alioù fur evit ar vrezhonegerien diasur, Keit Vimp Bev, 35-38.