Eus, a(g)

De Arbres
(Redirigé depuis Eus)
Aller à : Navigation, rechercher

La préposition eus, ag a une grande variété d'emplois.


Morphologie

La préposition eus est morphologiquement défective. Lorsque son objet est pronominal, elle apparaît avec son objet pronominal incorporé, mais on ne reconnait pas alors la racine eus. La préposition emprunte le radical de son paradigme fléchi à la préposition support a.

La forme a, employée avec un syntagme nominal, provoque une lénition sur celui-ci.


(3) Gwir eo n’on ket a Banam.
vrai est ne'suis pas de1 Paname
'C'est vrai que je ne suis pas de Paname.' Vannetais, Herrieu (1994:75)


variation dialectale

La préposition standard eus se trouve sous différentes formes à travers les dialectes.

Les cartes 6, 7 et 8 de l'ALBB documentent les variations dialectes des traductions pour 'Il est parti d'ici', '...de là', ...de là-bas.'

ag en vannetais

On trouve la forme ag en vannetais.


(1) M'eus ket soñj ag ar pezh oa...
1SG'a pas souvenir de le pièce était
'Je ne me rappelle plus ce que c'était/de la pièce que c'était...'
Vannetais (Arradon), Audic (2011:15)


(2) Bout a zo re ivez n'int ket ag ar vro.
explétif R y.a ceux aussi ne sont pas de le 1pays
'Il y en a aussi qui ne sont pas du pays.' Herrieu (1994:§13)


ac'h en Léon

On trouve la forme ac'h en Léon à Plougerneau.


(3) Ac'h a Berros amañ oa peder pe bemp.
de de1 Perros ici était quatre ou1 cinq
'De Perros ici, il y en avait quatre ou cinq (femmes)' Léon (Plougerneau), Elégoët (1982:15)


zo(n) à Groix

Selon Ternes (1970:312), la préposition traduisible par 'de' est à Groix zon- devant les articles et les préfixes possessifs, et zo devant les consonnes. Selon les exemples de son corpus, il faut comprendre cette règle comme déclenchant la forme zo lorsqu'un article commence par une consonne.


(1) / ərgouxaŋ zo-rvyga:laj /
le.1vieille.le.plus de-le.1enfants
'la plus vielle des enfants.' Groix, Ternes (1970:348)


(2) / məza zo-rvurx /
moi.1viens de-le.1bourg
'Je viens du bourg.' Groix, Ternes (1970:348)


compétition avec ad, d, de

La préposition eus est parfois en compétition avec ce qui semble être un emprunt au français de:


(4) Ha neuze e veze noz o tont d'ar gêr de ar marc'had.
et alors R4 était nuit à4 venir à le maison de le marché
'Alors il faisait nuit pour rentrer à la maison du marché.'
Léon, Mellouet & Pennec (2004:79)


A Belle-Île-en-Mer, Le Besco (2005:27, 214) signale une forme en (a)d pour la préposition de provenance.


(5) /ənden (a)d-ərvro
un homme de le 1pays
'un homme du pays' Belle-Île-en-Mer, Le Besco (2005:27)


compétition avec deus, doc'h et diouzh

Dans toute l'aire centrale, du Trégor à la Cornouaille, on trouve des formes alternatives en deus. Gros (1970:162) précise par exemple qu'il utilise eus dans ses exemples "en vue de contribuer à l'unification de la langue écrite".

La préposition standard eus se trouve sous la forme dèz, duz ou deus en Goëlo (Koadig 2010:49).

A Pleyben, Ar Floc'h (1950) semble utiliser indifféremment les prépositions eus et deus.


(4) Hag e komz d'in deus ar gêr, eus an aotrou person en deus va lakaet da ober va faskou.
et R parle à'moi de le foyer de le monsieur curé R.3SG a me2 mis à1 faire mon2 Pâques
'Et il me parle de chez moi, du curé qui m'a fait faire mes Pâques.'
Cornouaille (Pleyben), Ar Floc'h (1950:78)


On trouve en Haut-cornouaillais la forme doc'h.


(2) 'Maon ' tont doc'h netaat an ti.
suis à4 venir de nettoyer le maison
'Je viens de nettoyer la maison.' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:36)


Dans certains dialectes, et pour certains locuteurs, ce sont les prépositions eus et diouzh qui ne sont plus différenciées. En Goëlo, elles peuvent être fondues dans la préposition duz (Koadig 2010:49). Pour le trégorrois, on peut noter que la préposition eus n'a pas d'entrée dans Le Dû (2012).

Syntaxe

L'objet de la préposition eus est nominal. Lorsque l'objet est un pronom incorporé, la base de la préposition est a (ac'hanon, anezhi...).


eus a, deus a

Lorsque la préposition eus sélectionne un indéfini ou un nom propre, une autre préposition, a, peut apparaître devant ce nom (Le Gonidec1838 :186-7, Treasure 1903:19).


(1) Klevet a zo lavaret e voe pedet gant ar brinsez nevez eur c'halz a dud eus a Vreiz.
entendu R1 est dire R4 fut invité avec le princesse nouveau un5 tas de1 gens de de1 Bretagne
'On entendit dire que la nouvelle princesse avait invité plein de gens de Bretagne.'
Léon (Saint Pol de Léon), Milin (1922:402)


(2) Ar plac'h yaouank, ne ouie doare eus a netra, a zo souezet.
le fille jeune ne savait façon de de rien R1 est étonné
'La jeune femme, qui ne savait rien de rien, est étonnée.' Léon (Saint Pol de Léon), Milin (1922:402)


Lorsque la préposition semble être deus sous la forme dac'h comme à Laz en (2), on trouve le même phénomène. La présence de la préposition a est ici décelable par la lénition qu'elle provoque.


(2) [mɛ̃ zo daˈlɛm mɛ ˈhɛ̃ã̯ zo da zy]
Me zo (d)eus alemañ mes eñ zo (d)eus a zu-se.
moi est d.ici mais lui est de de1 côté-ici
'Moi je suis d’ici,… mais lui il est de là.'
Laz, Cheveau & Kersulec (2012-évolutif:Laz,'eñ')


Merser (2011:11) utilise indifféremment eus, deus et eus a:

  • an dud euz Brést, an dud euz a Vrést, 'les Brestois'
  • an dud deuz Treger, 'les Trégorrois'

Sémantique

provenance

La préposition eus peut indiquer la provenance: eus Lyon, 'de Lyon'


(2) Dont a hell eus an donvor gwagennou braz [...]. Léonard, Seite (1998:84)
venir R1 peut de le large vagues grand
'De grandes vagues [...] peuvent venir du large.'

possession, attribution

Eus se trouve aussi pour former des structures possessives ou d'attribution, en cela similaire au français 'de'.


(1) al liv eus ar wezenn, al liv anezhi
le couleur de le1 arbre le couleur de.elle
'la couleur de l'arbre', 'sa couleur'


Eus est alors restreint aux possesseurs inanimés (Kervella 1995:§434, §364, Trépos 2001:179). L'attribution à une entité animée est introduite par la préposition da.

partie/tout

La préposition apparaît pour marquer une sous-partie d'un ensemble (/partie eus tout/).


(2) hep dibri frouezen ebet ken ar rest eus e vue.
sans manger fruit.SG aucun plus le reste de son1 vie
'... sans manger de fruits (pour) le reste de sa vie.' Léon, Perrot (1912:845)


(3) E pezh kours ag ar ble?
en quel moment de le année
'A quel moment de l'année?' Vannetais (Arradon), Audic (2011:15)


(4) darn eus hec'h amezegezed
certain de son2./X/ voisines
'certaines de ses voisines.' Trégorrois (Kaouenneg)/Standard, ar Barzhig (1976:36)


 Leclerc (1986:131)
 "le complément du superlatif se construit avec eus, excepté quand le complément est un pronom personnel pluriel: en ce cas on emploie a, qui se combine avec le pronom ac'hanomp, ac'hanoc'h, aneze (anê)
 
 ar gwellan eus an dud, 'le meilleur des hommes'
 ar gwellan ac'hanoc'h, 'le meilleur de vous'    "


eus sélectionné

La préposition eus est sélectionnée par certains noms.


(1) Bet int bet test eus diskar ur Breizh ha ne vo ket kavet ken.
été sont été témoin de destruction un Bretagne que ne sera pas trouvé plus
'Ils ont été témoins de la destruction d'une Bretagne qui ne sera plus retrouvée.'
Standard, Kervella (1933:55)


(2) ... méz euz o yez hag euz o amzer-dremenet.
honte de leur2 langue et de leur2 temps-passé
'... honte de leur langue et de leur passé.' Léon, (Cléder), Seite (1998:37)


Effet de discours

La préposition eus est aussi utilisée dans une construction d'effet de discours. Selon Menard & Kadored (2001), l'effet de discours obtenu est de "faciliter la croyance de l'interlocuteur en la phrase".


(1) Ar bleizi 'zo er goadeg, eus emaint.
le loups 'est dans.le bois P sont Menard & Kadored (2001:§'eus')
'(Le fait est que) les loups sont dans le bois (bien sur)'


(2) Kavet em eus un dra bennak, eus am eus.
trouvé R.1SG a un 1chose quelconque P R.1SG a Menard & Kadored (2001:§'eus')
'J'ai trouvé quelque chose.'


Le groupe qui est repris par la préposition eus peut être constitué de la négation, du rannig et du verbe fléchi avec un pronom sujet incorporé.


(3) Un tamm diskuizh ne ray ket droug dit, eus na ray.
un morceau repos ne fera pas mal à.toi P ne.R.fera Menard & Kadored (2001:§'eus')
'Un peu de repos ne te fera pas de mal.'


variation dialectale

Cette tournure stylistique n'est pas connue partout. Elle n'est pas reconnue grammaticale à Plougerneau.


(4) Ni c'hoarzh, (* eus a reomp) !
nous (R) rigole P R.faisons
'Qu'est-ce qu'on rigole!' Léon (Plougerneau), M-L. B. (01/2016)