Estreget

De Arbres
(Redirigé depuis Estreget unan)
Aller à : Navigation, rechercher

Estreget, littéralement 'autre que', correspond à l'expression française 'il n'y a pas que...'. C'est un quantifieur positif.


(1) Estregedout zo fin. Kerrain (2001)
autre.que.toi est malin
'Il n'y a pas que toi qui est malin.'


Morphologie

composition interne

Selon Kervella (1947:§882), estreget contient le préfixe es-. On reconnaît la même racine que dans estren, 'étranger'.

La seconde partie est clairement eget, utilisé dans les comparaisons.


paradigme

 Ledunois (2002:292):
 
 Estreget est formé sur la forme du comparatif eget, et sa conjugaison est d'abord celle de cette dernière. Mais il existe une seconde préposition du comparatif, evit, qui, logiquement, sert à composer une variante d' estreget, essentiellement en trégorrois parlé nous dit Jules Gros.


variation dialectale

Cette préposition n'est pas connue en Goëlo (Koadig 2010:44).

 Koadig (2010:44):
 "E-lec'h lavaret unan all estregedon e vo graet gant:
 un all muioc'h 'vidon, un all 'n ëm lec'h."
 

estroc'h evit

En trégorrois et en vannetais, on trouve la forme concurrente estroc'h evit.


(1) Estroh evit en ostalerïou e vez cholori.
autre.plus que dans.le auberges R est tapage
'Il y a du tapage ailleurs que dans les auberges.' Trégorrois, Gros (1970b: 'cholori')


(2) [ ɛʃtroh awɛ inõ ]
estroc'h -evit unan
étrange/autre.plus que un
'plus d'un' Vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:36)


(3) [ bøde ɛʃtrohaɥɛdaɲmi a wija gober ən trəwsə ]
Bout eh eus estroc'h-evidin-me ha 'ouia gober an traoù-se.
être R y.a autre.plus.que.1SG-1SG que R sait faire le choses-ci
'Il n'y a pas[?] que moi qui sait faire ça.'
Vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:36)


skleit

En Haute-Cornouaille, on trouve la forme skleit.


(3) skleit evit Jos 'zo bet 'ba' du-se.
autre que Jos est été dans côté-ci
'D'autres que Jos y sont allés'.' Haut-cornouaillais (Riec), Bouzeg (1986:25)


Syntaxe

Estreget est souvent pris pour une préposition (cf. Ledunois 2002:292), sans doute à cause de la possibilité qu'il a de servir de support à l'incorporation pronominale.


Bibliographie

  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 277-)