Ensergueix (2012)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
  • Ensergueix, Jòrdi, Grammaire des parlers occitans du Couserans, Camille Bilhac-Lassale et Patrice Poujade (éds.), Institut d'Estudis Occitans.


Relevés de particule 'que'

 Ensergueix (2012:55):
 "Que s'emploie quasi obligatoirement dans toute proposition affirmative. Il précède immédiatement le verbe, et ne peut en être séparé que par un pronom personnel atone:
 Que't volem ajudar, 'Nous voulons t'aider'
 Deman, que partiram ená Tolosa', 'Demain, nous partirons à Toulouse.'


(1) Que passèc uá 'stona ath ran d'un 'stanh.

'Il passa un moment au près d'un étang.', Ensergueix (2012:33)

(2) Que l'aima, a Joan.

'Elle l'aime, Jean.', Ensergueix (2012:40)

(3) Que l'è perduth; que 's vòu maridar.

'Je l'ai perdu, il veut se marier.', Ensergueix (2012:41)

(4) Que i aviá u òme e uá hemna qu'èran plan vielhis.

'Il y avait un homme et une femme qui étaient très vieux.' Haut-Couserannais, Ensergueix (2012:48)


position non-initiale

Toute la périphérie gauche semble pouvoir être remplie, dont un sujet préverbal à lecture neutre.

(2) Oh, vòs, qu 'ètz tranquille!

'Oh vous, vous êtes tranquille!', Ensergueix (2012:56)

(3) Jo, que plori, e tu, que rises.

'Moi, je pleure, et toi, tu ris.', Ensergueix (2012:39)

(4) Quan le veses, que li das de qué minjar.

'Quand tu le vois, tu lui donnes de quoi manger.', Ensergueix (2012:40)

(5) Un lauraire que disiá soent enaths sièvis hilhs...

'un laboureur disait souvent à ses fils...', Ensergueix (2012:50)

enchâssées

Que est d'un emploi "peu fréquent dans les subordonnées" (Ensergueix 2012:55).

(5) Ath dia que me'n vane d'aicí... ∅ eth bestiar de çò noste non irà cap enlòc mès.

'Le jour où je m'en irai d'ici, le bétail de chez nous n'ira pas ailleurs.', Ensergueix (2012:87)


On le trouve en tête de complétives.

(3) Que credi qu 'i hossa.

'Je crois qu'il y est.', Ensergueix (2012:86)

(3) Encara avessa calut qu 'ac sabessa.

'Encore eût-il fallut qu'il le sache.', Ensergueix (2012:86)


interrogative

(1) Que cau hèr caudà'u?

'Il faut le faire chauffer?', Ensergueix (2012:55)


absence

Dans les impératives et lorqu'une particule de discours est présente. La particule be marque l'insistance:

(1) Be parlarà, se vòu.

'Il parlera, s'il veut.', Ensergueix (2012:55)

(2) E i ès cap tostemps tanpòc.

'Tu n'y es pas toujours non plus.', Ensergueix (2012:48)


Que n'est pas présent avec une négation préverbale, sauf à l'Est du canton de St-Girons, dans le canton d'Oust.

(3) Non sabian cap s'a onh anar.

'Ils ne savaient où aller.', Ensergueix (2012:49)

(4) Que non viren cap de maison.

'Ils ne virent aucune maison.', canton d'Oust, Ensergueix (2012:55)


Que est absent des relatives directes ou indirectes introduites par se.

(5) Se vengueratz?

'Viendrez-vous?', Ensergueix (2012:56)


autres

(3) Encara ∅ avessa calut qu'ac sabessa.

'Encore eût-il fallut qu'il le sache.', Ensergueix (2012:86)

(4) ∅ ac haràs quan poscas.

'Tu le feras quand tu pourras.', Ensergueix (2012:87)

(5) Ath dia que me'n vane d'aicí... ∅ eth bestiar de çò noste non irà cap enlòc mès.

'Le jour où je m'en irai d'ici, le bétail de chez nous n'ira pas ailleurs.', Ensergueix (2012:87)


Relevés d'objet direct prépositionnel

(1) Que l'aima, a Joan.

'Elle l'aime, Jean.', Ensergueix (2012:40)

(2) Que vic a Tantugò.

'Il vit Tantugou.', Ensergueix (2012:51)

(3) Que i avia a un vilatge...

'Il y avait dans un village....', Massat, Ensergueix (2012:95)

(4) Que l'è vist a passar./ Que l'as entenut a cantar.

'Je l'ai vu passer.'/'Tu l'as entendu chanter.', Ensergueix (2012:86)


On trouve aussi la préposition ená ou ses variantes. En (3) le verbe transitif a un objet alternativement prépositionnel ou non.

(3)a. entá cridá-les

'pour les appeler.', Ensergueix (2012:53)

(3)b. Que cridi aná Tantugò.

'J'appelle Tantugou.', Ensergueix (2012:51)