E-pad

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La préposition complexe e-pad est constituée de la préposition e ('dans') et de la racine -pad, qui ne se trouve pas en isolation (cf. padelezh, 'durée', padout, 'durer').


(1) Ar chatal, dalc'het e pad an deiz er c'hreier, a vez laosket en o frankiz.
le bétail gardé pendant le jour dans.le crèche R1 est laissé dans leur liberté
'Les bestiaux, tout le jour retenus dans la crèche, vont errer librement.' Le Bozec (1933:82)


(2) E pad pell amzer e veze kontet kement-mañ: ar vro-se zo paour.
pendant long temps R4 était conté ceci le 1pays-ci est pauvre
'On racontait ceci depuis longtemps: ce pays était pauvre.'
Standard, Menard & Kadored (2001kement-mañ)


Syntaxe

circonstancielle de temps

Lorsque la préposition complexe e-pad sélectionne une proposition finie, celle-ci est introduite par le complementeur positif ma ou le complémenteur négatif na.


e-pad ma

(2) e-pad ma oamp é kontiñ pemp ha pevar.
pendant que étions à compter 5 et 4
'Pendant que nous causions (litt. que nous comptions 5 et 4).' Le Scorff, Ar Borgn (2011:22)


e-pad na

(3) e-pad na oa ket e Brest.
pendant que.ne était pas à Brest
'pendant qu'il n'était pas à Brest' Merser (2011:57)


Sémantique

'pendant tout(e)...'

Kerrain (2001) note l'usage émergent qu'il réprouve * E-pad tout…, qu'il considère comme une "création récente". Il donne : e-pad an deiz, 'toute la journée', a-hed ar bloaz, 'toute l'année'.


synomynes

Les synonymes de e-pad sont e-teid et a-hed.


e-pad vs. a-hed

Kerrain (2001) considère équivalents les usages des prépositions complexes a-hed et e-pad (dans la dimension temporelle).

Bibliographie

  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II.