E-lec'h ma

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le complémenteur complexe e-lec'h ma, signifie littéralement /dans lieu que/, .


(1) Ma oa brao dezo [ e-leh ma oant ] e oa dezo beza chomet eno.
si était beau à.eux dans-lieu que étaient R était à.eux être resté
'S’ils se trouvaient bien où ils étaient, c’était à eux d’y être restés.'
‘… il leur appartenait d’y rester.’ Trégorrois, Gros (1970:154)


E-lec'h ma introduit une circonstancielle de lieu ou la circonstancielle d'un nom de lieu.


Morphologie

élision

Favereau (1997:§585), qui cite Evenou (1989), note qu'à Lanvenejen le complémenteur ma est parfois élidé dans le complexe.


(1) an ti lec'h ec'h yaen da labourat.
le maison lieu _[ø]_ R allais pour travailler
'la maison où il travaillait.' Lanvenejen, Favereau (1997:§585), citant Evenou (1989)


variation dialectale

En bas-vannetais, e lec'h ma est prononcé [imεni], [ilεmi], [ilèγi], [ilèχi], [irlεrhi] (v.Nicolas 2005:52).

A ne pas confondre

La préposition complexe e-lec'h est de composition différente (au lieu de, vs. dans le lieu où). Elle introduit une comparaison et un contraste.