Dreist

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La préposition dreist marque le mouvement, et correspond assez bien aux prépositions françaises 'par-dessus, au-delà'.


(1) Ankouaet 'n'a la 'h ae an dour dreist ar bontenn.
oublié 3SG avait que R allait le eau sur le 1passerelle
'Il avait oublié que l’eau passait par dessus la passerelle.' Favereau (1997:§597)


Dreist peut aussi, comme ouzhpenn, avoir un sens statique:


(2) dreist kant vloaz
dessus 1001 an
'plus de cent ans.' Cornouaillais de l'Est (Riec), Bouzeg (1986:25)


Morphologie

composition

Il est plausible que dreist ait été une préposition complexe composée de la préposition dre 'par' suivie de la préposition a-us 'au-dessus', elle-même suivie de la préposition da. Cette dernière, prépédées d'une consonne non-voisée, se dévoise et est donc prononcée avec une initiale [t] par sandhi, comme ci-dessous.


(2) 'Vel or c'hawor oa aet treist ar ster.
comme un 1chèvre était allé dessus le rivière
'Elle avait franchi al rivière d'un bond, comme une chèvre.' Breton central, Favereau (1984:299)


Littéralement 'Par dessus de' obtient donc assez régulièrement 'par dessus (de)'. Cette préposition complexe /dre a-us da/ est de toute façon maintenant opaque en synchronie. On trouve des occurrences de dreist suivies de la préposition da.


dérivation

dreist-holl

Dreist forme avec holl, 'tout', un composé adverbial: dreist-holl, 'surtout'.


a-dreist

Dreist est compatible en composé, du moins en vannetais, avec la préposition a/eus.


(2) A pa dremenont a-dreistomp e lâr deomp al letanant tenniñ àrnezhe.
et quand passent de-dessus.nous R dit à.nous le lieutenant tir.er sur.eux
'Et quand ils passent au-dessus de nous, le lieutenant nous dit de leur tirer dessus.' Herrieu (1994:§17)


(3) Pa den a sell adrest er "haie" den a uel asset e bark a zo sale.
quand IMP R regarde au.dessus le haie IMP R1 voit Adv. son1 parc R est sale
'Quand on regarde par dessus la haie, on voit bien que son champ est sale.'
Vannetais (Plaudren), Quéré (2011)


incorporation pronominale

(1) /'lãma rɛj 'drɛjsta /
Lammad a ray dreistañ
sauter R1 fera dessus.lui
'Il/elle sautera par-dessus.' Plozévet, Goyat (2012:261)


(2) qement tra a zo dreistomp
tout chose R1 est au-delà.nous
'tout ce qui nous est supérieur' De Rostrenen (1732:'supérieur')


Diachronie

(1) Bezet... dreys pep dout dyouty

'Soyez au-dessus de tout doute à ce sujet', Moyen breton du XVII° G.491.


Bibliographie

  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 279-)