Dorn

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Le nom dorn dénote une 'main'.


(1) Kraoñ am-oa bet digantañ leiz ma daou zorn.
noix R.1SG-avait eu de.lui plein mon2 deux1 main
'J'avais reçu de lui des noix plein les deux mains.' Trégorrois, (Gros 1984:183)


Morphologie

variation dialectale

La variation dialectale de ce nom est documentée dans les cartes 172, 173, 174, 175 de l'ALBB.


nombre

Dorn est un nom comptable.

Le singulier dorn est documenté dans la carte 172 de l'ALBB et dans la carte 404 du NALBB.


duel

Au nom dorn est associé le duel daouzorn et surtout sa forme synthétique daouarn.

Ce duel est documenté dans la carte 175 de l'ALBB, 'leurs mains', traduit surtout par différentes prononciations de daouarn. On relève le duel+pluriel daouarnoù à Groix, et quelques formes en dorn en sud Cornouaille et en vannetais. Dans la carte 405 du NALBB, 'des mains (paire)', on trouve surtout différentes prononciations de daouarn, mais aussi le groupe duel+pluriel daouarnoù à Sein ou ponctuellement le pluriel dornoù à Beuzec-Cap-Sizun en Cornouaille, à Tréglamus en Trégor, ou à l'est du vannetais. Le vannetais se caractérise par un usage plus répandu des formes en daouzorn. La forme dorn relevée dans l'ALBB en de multiples points dans l'aire sud n'apparaît plus dans le NALBB.


genre

Le nom dorn est masculin - La forme récoltée pour le pluriel leurs mains est partout daouarn ou daou zorn dans la carte 175 de l'ALBB. Dans la carte 405 du NALBB, un seul point, Saint-Rivoal, donne divzorn.


dérivation

Un suffixe verbal de l'infinitif obtient l'action de 'battre (les blés)'.


(2) mar fôt t'iac'h dorneiñ men gunaic'h arhoac'h
si faut à.vous battre mon blé demain
'si vous voulez (bien) battre mon blé, demain.' Vannetais (Sarzeau), Ernault (1876-1878:233)


Le participe formé sur la même racine n'a pas le même sens. C'est un participe qui n'est pas forcément verbal, mais dérivé directement de la racine dorn. C'est à comparer avec l'anglais hand dans left-handed qui n'est pas dérivé du verbe to hand something, 'tendre pour donner quelque chose'.


(3) Ur masoner dornet mar zo unan.
un maçon doué si4, +C est un
'Un maçon doué s'il en est un.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:11)