Don : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
Ligne 5 : Ligne 5 :
 
| (1) ||  pa ||teuy || ban ||dour '''don'''...
 
| (1) ||  pa ||teuy || ban ||dour '''don'''...
 
|-  
 
|-  
| || [[pa|quand]]<sup>[[4]]</sup>|| [[dont|viendra]] || [[e-barzh|dans]].[[art|le]] ||eau profond
+
| || [[pa|quand]]<sup>[[4]]</sup>|| [[dont|viendra]] || [[e-barzh|dans]].[[art|le]] ||[[dour|eau]] profond
 
|-  
 
|-  
 
| || colspan="4" | 'quand pénétrera dans l'eau profonde...' ||||||[[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§603)
 
| || colspan="4" | 'quand pénétrera dans l'eau profonde...' ||||||[[Favereau (1997)|Favereau (1997]]:§603)

Version du 7 mars 2019 à 19:00

L'adjectif don signifie 'profond'. L'adverbe don signifie 'profondément' (cf. soñjal don 'penser profondément, intensément').


(1) pa teuy ban dour don...
quand4 viendra dans.le eau profond
'quand pénétrera dans l'eau profonde...' Favereau (1997:§603)


Morphologie

dérivation

La notion abstraite de 'profondeur' est obtenue avec le suffixe -der, ou -ded qu'on trouve aussi son allomorphe en -dez (don(d)ez 'profondeur' Favereau 1997:§168). On relève aussi l'usage du suffixe -ijenn en cornouaillais de l'Est.

Le préfixe peuz- est un atténuateur (peuzdon 'relativement profond', Favereau 1993). Le préfixe kon- obtient kondon 'gouffre, couche profonde du sol' pour Merser (2009).


Syntaxe de l'adverbe

L'adverbe 'don est focalisable.


(2) Don 'peus lakaet ho piz en hoc'h lagad.
profond avez mis votre3 doigt dans votre+C, 3 oeil
'Tu t'es mis profond le doigt dans l'oeil.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:36)


Expressions

na vonet don, 'ne pas raffoler de'

(3) Nend an ket don àr ar pesked.
ne+C vais pas profond sur le poissons
'Je n'aime pas tellement le poisson.' Haut-vannetais, Louis (2015:46)