Discussion:Structure prédicative équative

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

--Jadé Loïc 3 mai 2013 à 11:46 (CEST) A propos d'une traduction dans " Diachronie" :"Hor c'here n'en deus anezhañ nag erv nag ant." est traduit par "Notre cordonnier n'a ni champ ni sillon.". Or en breton, on fait la différence quand on laboure, entre le trou formé par la charrue (an ant) et la terre rejetée sur le travail précédent (an erv). Il serait donc plus exact de traduire par "Notre cordonnier n'a aucun bien" ou une formule du même niveau.

>--MJ. 3 mai 2013 à 14:45 (CEST): Oui. J'ai modifié avec la modification proposée.