Discussion:Les adverbes déictiques spatiaux

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
  • [LJ/01/2013] J'ai des doutes sur "Le groupe prépositionnel evel-se est différent dans son accentuation, et c'est tout à fait logique car sa syntaxe est différente: se y est un nom qui n'est pas clitique sur la préposition."On accentue "giz" dans e-giz-se, j'aurais tendance à penser que le fait est le même avec "evel-se".

> --MJ. 3 janvier 2013 à 15:24 (CET): Le -se dans e-giz-se est un clitique adverbial déictique spatial, et non un pronom fort indépendant comme dans evel-se. Cela est confirmé par deux faits indépendants: l'existence de la forme e-giz-mañ, et l'accentuation que tu mentionnes.

  • [LJ/01/2013] "La particule -se se voise (en -ze) après les mots terminés par une voyelle ou une des quatre consonnes l, m, n, r (Hingant 1868:§59)."

Cette phrase est-elle à sa place ici ?

> --MJ. 3 janvier 2013 à 15:24 (CET): Je pense que oui, car il s'agit de la morphologie de l'adverbe déictique spatial -se. J'ai rajouté un tittre pour que ce soit plus clair.