Discussion:La copule existentielle

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
  • [LJ]: Alternance de formes.
Dans le premier exemple : "Eno a zo kokouz penegwir ne vez ken med kargañ ar voz d'ober.", le premier
terme "Eno" serait plus valablement traduit par "Là-bas"

> [MJ]: Je l'ai traduit en gloses par "y", spatial anaphorique qui n'a pas de degré de proximité (ici, là, là-bas),

car je ne pense pas que eno soit marqué pour cette gradabilité en breton.
La traduction en français est celle de Gros et je vais la garder.
Je voudrais un jour travailler sur ces degrés de proximité, et leur existence/absence de contraste suivant les
dialectes et en breton et en français de Basse-Bretagne.
Mon français natif n'a pas de distinction ici vs. , à part la dimension de reprise anaphorique possible
pour . Seul Là-bas contraste.