Discussion:Cause

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

expression de la cause en Cornouaillais de l'Est

--[utilisateur : Y. Souffez] 11 septembre 2018. Salud deoc'h. Je viens de lire ce qui concerne A ZO KAOZ dans la région de Quimperlé. Pour préciser son emploi, PEOGWIR, et c'est très net par ici, signifie "puisque, comme". Comme l'indique d'ailleurs F. Favereau dans sa grammaire (§ 659, 662). PEOGWIR est très usuel et je ne suis pas sûr qu'il faille l'opposer forcément à 'N DREUS KAOZ / SEU KAOZ / NEUS KAOZ. Je sens bien qu'il y a un petit quelque chose entre les deux et qu'on pourrait préférer 'N DREUS KAOZ mais c'est purement instinctif de ma part. Je ne saurai l'expliquer. Pour préciser son sens, 'N DREUS KAOZ correspond au plus classique SETU PERAK. Il est même utilisé comme exclamatif. Comme en français quand on dirait "Ah ! C'est pour ça !". Enfin, je n'ai entendu PERAK (enfin perèk) pour dire "pourquoi" qu'à Moëlan où c'est le terme le plus usuel. Dans le secteur on entend aussi 'vi 'tra ? (Bannalec), kôz 'tra ? (Riec), kôz te bérèk (Clohars, Moëlan...). Setu.

----MJ. (discussion) 11 septembre 2018 à 16:22 (CEST): Trugarez deoc'h.
Peogwir et 'n dreus kaoz ne sont pas en compétition dans les mêmes environnements sémantiques. Comparez N'eo ket deuet peogwir eo bet klañv et N'eo ket deuet 'n dreus kaoz eo bet klañv; l'un introduit une cause, l'autre une conséquence de la phrase précédente. Les deux locutions ne construisent pas non plus la même structure syntaxique car peogwir est un complémenteur qui introduit une proposition qui n'est pas indépendante.
Je reporte le reste de ces notes sur la page sur la notion de cause.

--[utilisateur : Y. Souffez] 11 septembre 2018. Adsalud deoc'h. Les deux exemples n'ont évidemment rien à voir l'un avec l'autre. J'avais interprété différemment la présentation que vous faites des réticences de vos deux informatrices. J'avais compris que pour elles, il était préférable de dire (j'invente) "Emañ klañv 'n dreus kôz 'mañ ket daet 'noñ" à "Peogwir 'mañ klañv, 'mañ ket daet noñ". Cette dernière étant "exogène". Et vous avez raison quant aux différences de structures syntaxiques.

--MJ. (discussion) 13 septembre 2018 à 07:40 (CEST): Bonjour deoc'h Yannick. Merci du temps que vous prenez avec nous. Nous sommes ici sur la page de discussion de la notion d'agent, donc je ne sais pas précisément de quelles deux informatrices vous parlez ici. Parlez-vous de la page sur peogwir? sur la cause? Cette grammaire commence à être un peu vaste - elle a ce matin 2 206 pages de contenu... J'ai modifié vos droits utilisateurs pour que vous puissiez initier une page de discussion associée à chaque page de la grammaire, au cas où cela posait problème.


expression

--Jadé Loïc 6 mai 2013 à 22:39 (CEST) dans cette phrase, il me semble que les "dialectes" et le "standard" sont antinomiques: En breton, selon les dialectes, le complément d'agent est introduit par gant en standard.

--MJ. 11 mai 2013 à 10:40 (CEST): C'est corrigé.