Dirak : Différence entre versions

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
(Bibliographie)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
{| class="prettytable"
 
{| class="prettytable"
| (1)|| Pa ||reot meuleudi ||un all ||bennak ||'''dirazo''',|| emaint raktal ankeniet.
+
| (1) ||Tec'het 'neus kuit || '''dirak''' ar eontroù-kordenn.
 +
|-
 +
| || enfui a [[particule|parti]]|| devant [[art|le]] oncles-corde
 +
|-
 +
|||colspan="4" | 'Il s'est échappé devant les gendarmes (les tontons à corde).'
 +
|-
 +
|||||||colspan="4" |''Le Scorff'', [[Ar Borgn (2011)|Ar Borgn (2011]]:38)
 +
|}
 +
 
 +
 
 +
{| class="prettytable"
 +
| (2)|| Pa ||reot meuleudi ||un all ||bennak ||'''dirazo''',|| emaint raktal ankeniet.
 
|-
 
|-
 
| || [[pa|quand]] ||faites louanges ||[[art|un]] [[all|autre]] ||[[bennak|quelconque]]|| devant.[[pronom incorporé|eux]] ||[[COP|sont]] [[raktal|de.suite]] inquiet
 
| || [[pa|quand]] ||faites louanges ||[[art|un]] [[all|autre]] ||[[bennak|quelconque]]|| devant.[[pronom incorporé|eux]] ||[[COP|sont]] [[raktal|de.suite]] inquiet

Version du 27 septembre 2012 à 18:22

La préposition dirak signifie 'devant'.


(1) Tec'het 'neus kuit dirak ar eontroù-kordenn.
enfui a parti devant le oncles-corde
'Il s'est échappé devant les gendarmes (les tontons à corde).'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:38)


(2) Pa reot meuleudi un all bennak dirazo, emaint raktal ankeniet.
quand faites louanges un autre quelconque devant.eux sont de.suite inquiet
'Ils sont tout se suite inquiets quand sont chantées les louanges de quelque autre.'
KAV. (1909:17), cité dans Le Gléau (1973:41)


Bibliographie

  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II.
  • Ledunois, J. P. 2002. La préposition conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 270-)