De Rostrenen (1738:69-70)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

De Rostrenen (1738:69-70): Des Pronoms rélatifs

 Les pronoms rélatifs sont ainsi appellez, parce qu'ils se raportent à une chose, ou à des choses dont on a déjà parleé; comme 'lequel', 'laquelle', 'dont', & 'que', 'qui', 'quel', 'quelle', lorsqu'ils ne sont point interrogatifs.
 
 Tous ces pronoms s'expriment en Breton par pe hiny, ou pe heny, ou, comme on dit presque par-tout hors de Leon, pe hany, comme il se verra par des exemples, après que nous aurons décliné pe hiny, qui est de tous genres.
 
 singulier nominatif: 'qui', 'lequel', 'laquelle'; pe hiny, pe hany
 génitif: 'duquel', 'de laquelle': pe eus a hiny, a be hany
 datif: 'auquel', 'à laquelle': pe da hiny, da be hany
 accusatif comme le nominatif
 ablatif comme le génitif
 'par lequel', 'par laquelle': pe dre hiny, dre be hany
 
 pluriel nominatif: 'qui', 'lesquels', 'lesquelles'; pe re
 génitif: 'desquels', 'desquelles': pe eus a re, eus a be re
 datif: 'auxquels', 'auxquelles': pe da re, da be re
 accusatif comme le nominatif
 ablatif comme le génitif
 'par lesquels', 'par lesquelles': pe dre re, dre be re
 
 exemples de ces pronoms
 
 'Le maître qui enseigne': ar maestr pe hiny a zesq
 
 'celui qui est venu': an hiny pe hiny a so deüet
 
 'Le livre que je lis', ou 'lequel je lis': al levr pe hiny a lennañ
 
 'le leçon que j'étudie', ou 'laquelle j'étudie': ar guentell pe hiny a studyañ
 
 'La beauté duquel' ou 'de laquelle' : 
 pe eus a hiny ar guened, ar guened eus a be hiny, ou a be hany
 
 'J'ai vû un homme à qui', ou 'auquel', 'j'ai dit', 'j'ai vu une personne à laquelle j'ai dit': 
 un dèn am eus güellet, pe da hiny am eus lavaret: güellet ém eus un persounaich, pe da hiny am eus lavaret
 
 'Voici l'homme dont on vous a parlé'
 cetu amâ ar goaz pe eus a hiny ez eus bet prezeguet deoc'h, 
 ou eus a be hany ez eus bet prezeguet deoc'h
 
 'la fille dont vous connaissez le pere.'
 ar verc'h, pe eus a hiny e c'hanavezid an tad.
 
 'Voilà la personne dont on parle tant dans le pays'
 c(h)etu a hont an hiny pe eus a hiny ez compzeur qement
 cetu ar persounaich pe hiny a so qer brudet dre ar vro.
 


Référence

  • de Rostrenen, G. 1738. Grammaire Françoise-Celtique ou Françoise-Bretonne qui contient tout ce qui est nécessaire pour apprendre par les Règles la langue celtique ou bretonne, Roazhon : Vatar, 1738. In-12 : XVI-192 p.
[réédition Alain Le Fournier, Brest], [réédition 2008 embannadurioù Al Lanv]