Da-gaout

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

La préposition da-gaout signifie 'vers'.


(1) E dreid a oa troet da gaoud ar hleuz.
son1 pieds R était tourné vers le5 talus
'Ses pieds étaient tournés vers le talus.' Trégorrois, Gros (1970:148)


(2) da-gaout Tregon
vers Trégunc
'en direction de Trégunc.' Haut-cornouaillais, Bouzeg (1986:25)


Morphologie

composition

La préposition complexe da-gaout est un composé transparent de la préposition da et du verbe kaout, 'avoir'. Cette préposition complexe avec le même verbe kaout se trouve aussi en Trégor avec la préposition de provenance eus:


(3) Bremañ e teu an avel euz kaoud Lomikêl.
maintenant R vient le vent de avoir Lomikêl
'Maintenant le vent vient de la direction de Saint-Michel.' Trégorrois, Gros (1970:148)

variation dialectale

Les variations dialectales de cette préposition sont documentées dans la carte 590 de l'ALBB (traduction de 'aller vers').


répartition dialectale

Selon Gourmelon (2014:101), c'est "à l'Ouest" qu'on trouve plutôt da gaout, concurrencé à l'Est par davet.


de gê, da gaout, da gawit

Koadig (2010:49) signale la forme de gê en Goëlo. Selon Le Dû (2012:67), à Plougrescant, la forme de gê est connue mais sentie comme archaïque.


place du pronom incorporé

En vannetais, la préposition initiale est parfois a, parfois da. Le pronom incorporé apparaît sur la droite du composé.


(4) [ dɛjdagawizaɲ tʃɛrhəgawitõ ]
daet a-gaouizin, kerzhit da1-gaouitoñ.
venez vers1.moi marchez vers.lui Vannetais (Kistinid), Nicolas (2005:35)
'Viens vers moi, va vers lui.'


Dans les deux formes de Trégor et Goëlo, le paradigme est formé sur les possessifs.


(4) 1SG dem had dem hê
2SG des kad des kê
3SGM d'i gad d'i gê
3SGF d'i had d'i hê
1PL d'õm had d'õm hê
2PL d'ó kad d'ó kê
3PL d'ó had d'ó hê Trégorrois (Plougrescant), Le Dû (2012:67)

Syntaxe

Koadig (2010:49) signale la forme comme préposition introduisant l'argument interne de sellout, 'regarder'.

En Goëlo, de gê est (parfois) la préposition sélectionnée par le verbe sellout, 'regarder' (cf. zèllët in kê Koadig 2010:48).


(5) zèllët _ ën dra / Mè zèll dë gê poñnt.
regarder ø un chose moi regarde vers pont
'regarder une chose' / 'Je regarde le pont.'
Goëlo, Koadig (2010:48)

Sémantique

but humain/non-humain

Selon Gros (1970:148), lorsque le "but d'une action" est un être humain ('regarder vers X'), la préposition da seule n'est pas licite, et da-gaout est obligatoire.


(3) An hini goz a zalhe da zelled d'am haoud.
le celle1 vieille R continuait de1 regarder à me avoir
'La vieille continuait à regarder dans ma direction, vers moi.' Trégorrois, Gros (1970:148)


Selon les exemples dans cette page, cette règle au moins n'est pas vivante en Goëlo.

localisation imprécise

Selon Ar Borgn (2011:28), et tout du moins dans la vallée du Scorff, da gaout est très employé pour les "localisations imprécises" (da gaout Rostrenen, Ploure, 'aux alentours de Rostrenen, de Plouray').


(4) Nijet en deus buan da gaout al labourizion.
volé R.3SG a vite vers le agriculteur.s
'Il a volé vite du côté de, ou vers les agriculteurs.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:28)

Bibliographie

  • Yann Gerven. 2014. ' davit, davet / da gaout ', Yezhadur!, Alioù fur evit ar vrezhonegerien diasur, Keit Vimp Bev, 101-102.
  • Gros, Jules 1970. TBP.I Le trésor du breton parlé I. Le langage figuré, chapitre II, p.148.
  • Ledunois, J. P. 2002. La Préposition Conjuguée en breton, thèse, Skol-Veur Roazhon, Atelier National de Reproduction des Thèses. (p. 259)