Classement syntactico-sémantique des adverbes

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Les adverbes ont un comportement syntaxique différent suivant leur classe sémantique. Cette page dresse un inventaire de ces classes.


Adverbe de réciprocité

L'adverbe composé a beb eil, littéralement /à chaque second/, 'alternativement', 'à tour de rôle', 'chacun à son tour', 'l'un après l'autre'...


(x) Hemañ a zo o selled ouzim-ni a beb eil.
celui.ci R1 est à4 regarder à.nous-nous à.chaque.second
'Celui-ci nous regarde l'un après l'autre.' Trégorrois, Gros (1984:216)


Adverbe de VP

manière

(1) Blejal dispar a rit.
beugler merveilleusement R1 faites
'Vous beuglez à merveille.' Léon, Kerrien (2000:80)


(2) Er c'hontrol, mont a ra ar re all buan kuit.
à.le contraire aller R fait le ceux autre vite parti
'Au contraire, les autres partent vite.'
Standard, Kervella (1933:48)


(3) Lies mat da vintin m'o c'hav kej-mej en ur gwelead.
souvent bien de1 matin moi les trouve mêlés dans un litée
'Je les trouve bien souvent [enlacés] dans le même lit au matin.'
Vannes, 1790 (MG.:202), cité dans Menard (1995:§ gwelead)


(4) Ar vugale o deus gwelet ar vaouez sklaer.
le 1enfants 3PL a vu le 1femme clair
'Les enfants ont vu la femme clairement.' Plougerneau, M-L.B (10/2018)


Adverbes de lieu

Les adverbes de lieu sont:

a-dré, a-dreñv, 'derrière'
a-raok, 'devant', 'avant'
dré-holl, 'partout' (Hingant 1868:§119)
e-barzh, 'dans', 'dedans'
er-maez, é-meaz, 'dehors'
war-c'horre, 'dessus' (litt. 'sur-dessus')
dindan, 'sous', 'dessous'
ouzh krec'h, d'an nec'h, 'en haut'
ouzh traoñ, d'an traoñ, d'an diaz, 'en bas'
neblec'h, 'nulle part'
les adverbes déictiques spatiaux:
amañ 'ici'
aze, 'là'
ahont, 'là-bas'
les adverbes anaphoriques:
eno ('là', 'y' statique)
di ('là', 'y' avec déplacement spatial)
ac'hane


Adverbes de temps

 Les adverbes de temps sont:
 hiziv 'aujourd'hui', warc'hoazh 'demain', dec'h 'hier', bremañ 'maintenant', neuze 'alors' ...
 en vannetais a-benn 'tout de suite'
 biken, biskoazh, morse, james 'toujours, jamais'


(1) Pere ac'hanoc'h a gano bremañ kanaouennou?
qui P.vous R1 chantera maintenant chansons
'Lesquels d'entre vous chanteront des chansons maintenant?' Vallée (1926:14)


(2) Fourlichou, hi ivez, a spias a-benn-kaer Leich.
Fourlichou elle aussi R1 aperçut tout.de.suite-très Leich
'Fourlichou, elle aussi, aperçut tout de suite Leich.' Vannetais, Ar Meliner (2009:35)


(3) Ze a zo bet a-viskoaz hag e vo da-viken.
ça R est été P1-toujours.passé et R sera pour1-toujours.futur
'Cela a toujours existé, et existera toujours.' Trégorrois, Gros (1989:'biskoaz')


Adverbes de IP

Certains adverbes ont portée sur toute la phrase.


zoken

(1) N' he deus klasket zoken gwalc'hiñ he belo.
ne 3SGF a cherché même laver son2 vélo
'Elle n'a même pas cherché à laver son vélo.' Press (1986:183)


tout

Tout et holl peuvent servir d'adverbes de phrase. Ils expriment alors que l'action est entièrement complétée/finie.


(x) An ervennoù a veze palet tout.
le plates-bandes R était bêchées "tout"
'On bêchait les plates-bandes.' Léon, Mellouet & Pennec (2004:158)


c'hoazh

(1) C'hoazh emaoc'h _ e-sell da vont ?
encore êtes en-vue de aller
'Vous envisagez toujours de partir?' Standard, Kervella (2002:30)


Adverbes orientés vers le sujet

Certains adverbes sont orientés sémantiquement vers le sujet. Ce sont pelloc'h 'finalement', espress 'exprès'...


Adverbes orientés vers le locuteur

Certains adverbes sont orientés sémantiquement vers le locuteur. Ce sont des adverbes comme marteze 'peut-être', moarvat 'sans doute', meus aon 'je pense', ou les différentes traductions de 'franchement', 'par chance'.

Les adverbes orientés vers le locuteur sont incompatibles avec les protases des conditionnelles.


Adverbes de CP

Certains adverbes peuvent sélectionner des complémenteurs.


penemet

(1) Penemet ma'z oc'h-c'hwi kañveriez, Me am boa graet deoc'h ur garlantez.
sinon que êtes-vous endeuillée Moi R.1SG avais fait à.vous un guirlande
'Sinon que vous êtes en deuil, Je vous aurais fait une guirlande.'
(la guirlande se moque d'un râteau reçu, d'un délaissement amoureux)
Luzel (1868:258), cité dans Menard (1995:172)


Adverbes de négation

Les adverbes négatifs sont ceux qui sont restreints aux phrases négatives ou apportent eux-même la négation.


adverbes négatifs préverbaux

Quand un adverbe négatif est placé devant le verbe tensé, "on doit omettre le ket négatif" (Kerrain 2001).


(1) Biskoazh n’eus (* ket) bet kangouroued e Breizh Kerrain (2001)
jamais n'est pas eu kangourous dans Bretagne
'Il n'y a jamais eu de kangourous en Bretagne.'


adverbes négatifs et ket

remplacement

Certains adverbes de polarité négative peuvent prendre la place de la seconde partie de la négation ket, comme ken, james ou mui ('(ne...) plus').


(1) Ken arrebeuri nemet eun daol grenn [...]
ken meuble seulement un table1 ronde
'En fait d'ameublement, rien sinon une table ronde [...]' Kerrien (2000:9)


co-occurrence

D'autres adverbes de polarité négative se rajoutent à une négation bipartite, comme naket]], ou kennebeut. Ar Merser (2009:549) note qu'en haut-cornouaillais principalement, ken, '(ne...) plus', ne provoque pas la disparition de ket.


optionalité

Quand un adverbe négatif est placé après le verbe tensé, "l’omission de ket n’est pas obligatoire dans la langue parlée" (N’em boa ket c’hoarzhet evel se biskoazh., Kerrain 2001).


(1) N’eus ket bet kangouroued e Breizh biskoazh. Kerrain (2001)
n'est pas eu kangourous dans Bretagne jamais
'Il n'y a jamais eu de kangourous en Bretagne.'


Il y existe une alternance à priori entièrement optionnelle entre ket met et ken met.


restriction temporelle

Certains adverbes de polarité négative varient selon le temps grammatical de la phrase (Hingant 1868:§116), comme biskoazh, nepred ('jamais' passé) ou biken ('jamais' futur), gwech ebet ou morse ('jamais' au présent).


Certains adverbes de polarité négative dénotent eux-même une valeur temporelle, comme ken ou mui.


Bibliographie

théorie syntaxique

  • Delfitto, Denis. 2005. 'Adverb Classes and Adverb Placement', Martin Everaert And Henk Van Riemsdijk (éds.), The Blackwell companion to Syntax, Blackwell Publishing, vol I, chap.4.