Briant-Cadiou (1998)

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher
  • Briant-Cadiou, Yvonne. 1998. E skeud daou dour ar barrez, Emgleo Breiz - Brud Nevez.


souvenirs d'enfance.
locutrice native de Plouzane.


histoire éditoriale

La présence consistante de déviances du standard suggère que la main de l'éditeur n'a pas été trop lourde. Les nombreuses typos vont en ce sens.


(1) gant aon da welet anezañ da zond da vezañ moal
avec peur de1 voir P.lui de1 venir de1 être chauve
'de peur de le voir devenir chauve'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:27)


p.202 War eur eur penn euz an donell-ze...
p. 187 ar porz hag al listri war-dro a veze goleot gant eur moged teo.
P. 207 ankounac'haet o-dao
p. 226 Kalz dichañs en-dao bet.

notes grammaticales

deus

(2) evid an darn-vuia deuz an dud (rare occurrence de deus), Léon (Plouzane) , Briant-Cadiou (1998:30)
pour le tas1-le.plus de le 1gens
'pour la plupart des gens'


ouzh

La locutrice a parfois des paradigmes troublés d'incorporation de ouzh, et parfois pas.


(2) Anez e helled toulla ha sklabeza al lard a oa outo.
sans (ça) R4 pouvait.IMP trouer et salir le lard R1 était sur.eux
'Sans ça on pouvait les trouer et salir le lard sur eux (les boyaux).'
Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:8)


SVO

L'ordre neutre est manifestement SVO. On peut avoir des ordres V3 avec SVO avec une phrase où toute l'information est nouvelle.


(1) Gwechall ar chase a oa miret hepken evid an dud pinvidig. Léon (Plouzane), Briant-Cadiou (1998:39)
autrefois le chasse R1 était gardé seulement pour le 1gens riche
'Autrefois, la chasse était réservée aux riches.'


expressions traduites du français?

  • Ar merhed-se a yoa teodeg mad ha n'o-doa ket a riou d'o daoulagad., p.166.