Bremañ

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Bremañ est un adverbe temporel qui impose l'inclusion du temps de l'énonciation dans le temps de la phrase.


(1) Bremañ e karahent o-daouig en em zastum evit sevel un neizhig arall.
maintenant R4 aimeraient leur2-deux.DIM se1 réunir pour monter un nid.DIM autre
'Ils aimeraient maintenant s'unir pour former un autre (petit) nid.' Vannetais, Herrieu (1994:225)


Morphologie

Les variations dialectales de cet adverbe sont documentées dans la carte 101 de l'ALBB pour la traduction de '(Il n'est pas là) maintenant'.

diminutif

L'adverbe supporte l'adjonction du diminutif-ig et obtient bremaig. Il signifie alors, non pas un instant bref qui coïncide avec le temps de l'énonciation, mais un temps qui lui est proche dans le futur ('bientôt').

Les variations dialectales de ce diminutif bremaig sont documentées dans la carte 102 de l'ALBB.


intensifieur

(2) Brema-zouden ez eot a-dreñv, pe me a roio eun ognad deoh-hu!
maintenant-INT R irez en.arrière ou moi R donnerai un marron à.vous-vous
'Tout-à-l'heure vous allez reculer (décamper), ou bien je vous donnerai un marron!.' Trégorrois, Gros (1984:26)


Distribution

(voir la fiche sur la place des adverbes dans la phrase)


Sémantique

référence temporelle

Bremañ est un adverbe déictique, car on calcule son ancrage temporel à partir du cadre d'énonciation (le temps où est prononcée la phrase). C'est un adverbe temporel qui impose l'inclusion du temps de l'énonciation dans le temps de la phrase.

Lorsque le temps grammatical de la phrase est interprété comme couvrant une large période de temps (plus large que le temps de l'énonciation), c'est ce temps plus large auquel s'ancre l'adverbe.


(3) Ar merc'hed a doug breman tokou evel ar baotred.
le femmes R porte maintenant chapeaux comme le1 hommes
'Les filles portent maintenant des chapeaux comme les garçons.' Le Bozec (1933:34)


Avec un temps grammatical futur, bremañ signifie 'à partir de maintenant'.


(4) Ne bellgomzo (ket) ken bremañ.
ne téléphonera pas plus maintenant
'Il/Elle ne téléphonera plus maintenant.' Cap Sizun, Chalm (2008)


en discours rapporté

En discours rapporté, au temps présent ou au passé, l'adverbe se calcule en inclusion, non du temps de l'énonciation, mais de celui où se trouvait le locuteur au moment du récit. Ces interprétations non-déictiques s'observent aussi en français.


(5) Bremañ e welen barr ar menez.
maintenant R4 voyais sommet le montagne
'Maintenant je voyais le sommet de la montagne.' Standard, Menard & Kadored (2001:'bremañ')


Le composé a-vremañ, lui, correspond au français 'alors'.


(6) ... e kave d'ezi gwelout a-vreman he brunig o tonet d'he c'haout.
R4 trouvait à.elle voir de-maintenant son2 brun.DIM à4 venir pour1'la2 avoir
'Il lui semblait voir alors son (homme) brun qui venait la chercher.' Léon (Bodilis), Ar Floc'h (1922:347)

modification nominale ?

(1) An dud bremañ a zo gaoutuz!
le gens maintenant R est malfaisant
'Les gens maintenant sont malhonnêtes.' Trégorrois, Gros (1984:489)


Complémenteur

Trépos (2001:§378) signale pour bremañ le sens de conjonction d'opposition 'or'.