Biken

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Dans une phrase négative, biken signifie 'jamais, aucune fois'. Dans une phrase positive, biken signifie 'jamais, la moindre fois'.


(1) ... evit ma ne vije hini ebet biken ken.
pour que ne1 soit hini aucun jamais plus
'...pour qu'il n'y en ait plus jamais' Duval 1969


En contexte positif, biken signifie 'une fois' dans les interrogatives (Piv laro biken..., 'Qui dira jamais...', 'au moins une seule fois'), ou 'toujours' dans les affirmatives (da viken, 'pour toujours').


Morphologie

répartition dialectale

La carte 95 de l'ALBB documente la variation dialectale de Je ne verrai jamais. Dans cette phrase au futur, on voit données les formes biken, birviken, james et, en cornouaillais du nord-ouest, morse.

La carte 94 de l'ALBB documente la variation dialectale de Je n'ai jamais vu. On relève dans cette phrase au passé les formes biskoazh, james, en bas cornouaillais morse ainsi qu'une occurrence de gwech ebet. Il n'y a plus aucune forme en biken, birviken.


composition

L'adverbe biken est un adverbe composé du préfixe bis- et de l'adverbe ken (Kervella 1947:§877).


dérivation

birviken, 'jamais'

Biken se trouve à son tour dans le composé birviken.


(2) Birviken fumelenn nemedoc'h a vezo pried din.
jamais femme sauf.vous R sera époux à.moi
'Jamais une femme, à l'exception de vous, ne sera mon épouse.'
Coat (1826/31:215), cité dans Menard (1995:163)


Celui-ci peut être intensifié par james.


(3) Dimeuz a larfet d’in, me iello d’ar studi, Ha birviken james d’ar gêr na retornin.
de R1 dites à'moi moi 1irai à'le étude et jamais jamais à'le 1foyer ne1 retournerai
'A ce que vous me dites, j'irai étudier et jamais ne reviendrai.' Keranborn 1847, relevé dans Luzel (1868:134)


biken gwell, 'parfait, parfaitement'

L'adverbe biken gwell est littéralement /jamais mieux/. Il traduit 'parfait, parfaitement' dans Roudaut (1872).

Syntaxe

distribution

champ du milieu

(4) (Biken) n'in (biken) da Gemper.
jamais ne' irai jamais à Quimper
'Je n'irai jamais à Quimper.' Standard, Bihan & Press (2003:90)


sous un participe ?

Favereau (1997:§548) propose que les adverbes comme biken, biskoazh, gwech ebet, morse, 'jamais' et alies, 'souvent', atav, bepred, dalc'hmat, 'toujours', c'hoazh, dija, 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le participe (dans le champ du milieu).


(4) N'en dije (ket) (* biken) gallet (biken) tapout e dreñ.
ne'3SGM aurait (pas) jamais pu jamais attraper son1 train
'Il n'aurait jamais pu attraper son train.' KLT, Gourmelon (2014:119)


au dessus de la négation

On peut le trouver au-dessus de la portée de la négation, dans les cas de mouvement de focalisation en périphérie gauche:


(5) Biken nemet paour ne vin.
jamais seulement pauvre ne1 serai
'Je ne serai jamais que pauvre.' Trégorrois, Gros (1984:324)


(6) Biken n'em-bije eiz breh, na peder diouvreh.
jamais ne R.1SG-aurai 8 bras ni 4 21.bras
'Je n'aurais jamais 8 bras ni quatre paires de bras.' Standard, Bodenes (2009:7)


Un autre élément focalisé peut même intervenir.


(7) Dimeuz a larfet d’in, me iello d’ar studi, Ha birviken james d’ar gêr na retornin.
de R1 dites à'moi moi 1irai à'le étude et jamais jamais à'le 1foyer ne1 retournerai
'A ce que vous me dites, j'irai étudier et jamais ne reviendrai.' Keranborn 1847, relevé dans Luzel (1868:134)

Sémantique

Biken, suivant la phrase dans laquelle il se trouve, signifie 'jamais, pas une fois' en contexte négatif ou bien 'toujours, toutes les fois, la moindre fois' en contexte positif.


lecture positive

Biken, comme biskoazh, peut avoir une lecture positive, qui se rencontre plus rarement que la lecture négative. La version nominalisée de biken, ur vigenn 'une éternité', est positive.


(1) Ne chomo ket ur vigenn aze!
ne1 restera pas un1 éternité
'Il ne restera pas là une éternité.' Le Scorff, Ar Borgn (2011:46)


Dans l'expression da viken!, le sens équivaut à 'toujours, toutes les fois'. Comme l'adverbe français jamais dans à jamais (toutes les fois à venir), biken est spécifié pour le temps futur.


(2) Ze a zo bet a-viskoaz hag e vo da-viken.
ça R est été P1-toujours.passé et R sera pour1-toujours.futur
'Cela a toujours existé, et existera toujours.' Trégorrois, Gros (1989:'biskoaz')


(3) Trugarekaomp anezhan da vea klozet evit biken an amzer ma rede goad hor c'henvroïs...

'Remercions-le d'avoir clôs à jamais le temps où coulait le sang de nos compatriotes... Breton pré-moderne, Guillou (1883:98)


superlatives

On trouve biken en lecture positive dans des superlatives (Willis 2013:278).


(3) Hennezh eo kaerañ levr a-m eus lennet biskoazh hag a lennin biken.
celui.ci est beau.le.plus livre R-1SG a lu jamais et R lirai jamais
'C'est le meilleur livre que j'ai jamais lu et que je ne lirai jamais.'
Cornillet (2008:103), cité dans Willis (2013:278)


interrogatives

En (4), biken équivaut à 'une fois (au moins), la moindre fois'.


(4) Piv biken 'n dije soñjet e vijen evel-se skubet.
qui jamais R.3SGM aurait pensé R serais comme-ça balayé
'Qui aurait jamais pensé que j'aurais été ainsi balayé.'
Priel (1959), cité dans Konan (1988)


(5) Piv a lavaro biken niver an dud dilabour en ur vro (...)
qui R1 dira jamais nombre le 1gens sans.travail dans.un 1pays
'Qui dira jamais le nombre de gens au chômage dans un pays (...)?'
Standard, Kervella (1933:78)

restriction à la négation

Le sens de 'jamais, pas une seule fois' n'émerge normalement qu'en contexte syntaxique de négation.


proverbes et formes de citation

Dans la petite proposition gelée breizad bepred, treitour biken 'breton toujours traitre jamais', on peut postuler l'ellipse d'un futur et d'une négation.

Dans l'expression idiomatique an devezh goude biken 'le jour après jamais > quand les poules auront des dents', biken semble utilisé dans une forme de citation qui lui permet d'avoir le sens négatif de 'jamais, pas une fois' sans qu'une négation soit présente.


restriction à un temps sémantique

Biken, sous la lecture 'jamais, pas une fois', est un item de polarité négative car il est restreint aux contextes négatifs. Biken est aussi restreint sémantiquement à l'existence de différents mondes possibles, ce qui le restreint aux paradigmes du futur ou du conditionnel, ou encore aux formes archaïsantes du présent ayant un sens futur.


Biken, comme d'autres adverbes de polarité négative (nepred ou biskoazh 'jamais'), varie selon le temps sémantique de la phrase (Hingant 1868:§116).

Biken apparaît prototypiquement avec les modalités du temps futur. Sur la carte 095 de l'ALBB, pour la traduction du français 'Je ne verrai jamais.', les réponses dans tous les dialectes montrent l'usage de biken. Sur la carte 094 de l'ALBB, pour la traduction du français 'Je n'ai jamais vu.', les réponses dans tous les dialectes excluent l'usage de biken.


Biken apparaît aussi associé avec le conditionnel.


(1) Ne vefe ket soñjet biken pegen aezet e vijent d’ober.
ne1 serait pas pensé jamais combien facil.ité R4 seraient à1'faire
'On n'imaginerait jamais à quel point elles [ces choses] sont faciles à faire.' Trégorrois (Bégard), Georgelin dans Yekel, Georgelin & Ar C'hozh (2015-2019)


Enfin, on trouve des occurrences de biken avec des formules archaïsantes où un présent grammatical est interprété comme un futur (cf. Konan (1988) pour le trégorrois).


(1) Kenavo ma mam a ma zad, - Biken n'ho kwel ma daoulagad.

'Adieu ma mère, adieu mon père; — Jamais (plus) ne vous verront mes yeux.'
Kenavo ma breur a ma c'hoar, - Biken n'ho kwelan war an douar.
'Adieu mon frère, adieu, ma soeur, — Jamais (plus) je ne vous verrai sur la terre.', Chanson Fantik koant, Pérennès (1939:92)


(2) An hini a laka mar, biken gaou ne lar., Konan (1988)

'Qui dit si ne ment jamais.'

(3) Mona: "Sach anezhañ war grec'h!"

Job: "N'hallan biken sevel anezhañ uheloc'h.", Konan (1988)
- 'Monte-le en haut'; - 'Je ne pourrai pas les monter plus haut.'

Bibliographie