Biken

De Arbres
Aller à : Navigation, rechercher

Biken est un item de polarité négative.

Biken signifie 'jamais' en contexte négatif. Il est alors restreint sémantiquement à l'existence de différents mondes possibles (paradigmes du futur ou du conditionnel, formes archaïsantes du présent ayant un sens futur).


(1) ... evit ma ne vije hini ebet biken ken.
pour que ne soit hini aucun jamais plus
'...pour qu'il n'y en ait plus jamais' Duval 1969


En contexte positif, biken signifie 'une fois' dans les interrogatives (Piv laro biken..., 'Qui dira jamais...'), ou 'toujours' dans les affirmatives (da viken, 'pour toujours').


Morphologie

L'adverbe biken est un adverbe composé du préfixe bis- et de l'adverbe ken (Kervella 1947:§877).

Biken se trouve à son tour dans le composé birviken.


(2) Birviken fumelenn nemedoc'h a vezo pried din.
jamais femme sauf.vous R sera époux à.moi
'Jamais une femme, à l'exception de vous, ne sera mon épouse.'
Coat (1826/31:215), cité dans Menard (1995:163)


Syntaxe

distribution

sous le participe

Favereau (1997:§548) propose que les adverbes comme biken, biskoazh, gwech ebet, morse, 'jamais' et alies, 'souvent', atav, bepred, dalc'hmat, 'toujours', c'hoazh, dija, 'encore' ne peuvent pas apparaître entre l'auxiliaire et le participe (dans le champ du milieu).


(3) N'en dije (ket) (* biken) gallet (biken) tapout e dreñ.
ne'3SGM aurait (pas) jamais pu jamais attraper son train
'Il n'aurait jamais pu attraper son train.' KLT, Gourmelon (2014:119)

au dessus de la négation

On peut le trouver au-dessus de la portée de la négation, dans les cas de mouvement de focalisation en périphérie gauche:


(1) Biken nemet paour ne vin.
jamais seulement pauvre ne serai
'Je ne serai jamais que pauvre.' Trégorrois, Gros (1984:324)


(2) Biken n'em-bije eiz breh, na peder diouvreh.
jamais ne R.1SG-aurais 8 bras ni 4 21.bras
'Je n'aurais jamais 8 bras ni quatre paires de bras.' Standard, Bodenes (2009:7)

Sémantique

restriction à un temps sémantique

Biken, comme d'autres adverbes de polarité négative (nepred ou biskoazh; 'jamais'), varie selon le temps sémantique de la phrase (Hingant 1868:§116).

Biken apparaît prototypiquement avec les modalités du temps futur.

Sur la carte 095 de l'ALBB, pour la traduction du français 'Je ne verrai jamais.', les réponses dans tous les dialectes montrent l'usage de biken.

Sur la carte 094 de l'ALBB, pour la traduction du français 'Je n'ai jamais vu.', les réponses dans tous les dialectes excluent l'usage de biken.


Comme souligné par Konan (1988), biken apparaît aussi associé avec le conditionnel, et avec des formules archaïsantes où un présent grammatical est interprété comme un futur.

(1) An hini a laka mar, biken gaou ne lar., Konan (1988)

(2) Mona: "Sach anezhañ war grec'h!"

Job: "N'hallan biken sevel anezhañ uheloc'h.", Konan (1988)


lecture positive

Biken, comme biskoazh, peut avoir une lecture positive. Dans l'expression da viken!, 'à jamais', le sens équivaut à 'toujours'. Comme l'adverbe français à jamais, biken est spécifié pour le temps futur.


(1) Ze a zo bet a-viskoaz hag e vo da-viken.
ça R est été P1-toujours.passé et R sera pour1-toujours.futur
'Cela a toujours existé, et existera toujours.' Trégorrois, Gros (1989:'biskoaz')


La version nominalisée de biken, ur vigenn, est positive ('éternité').


(3) Ne chomo ket ur vigenn aze!
ne restera pas un éternité
'Il ne restera pas là une éternité.'
Le Scorff, Ar Borgn (2011:46)


superlatives

On trouve biken en lecture positive dans des superlatives (Willis 2013:278).


(3) Hennezh eo kaerañ levr a-m eus lennet biskoazh hag a lennin biken.
celui.ci est beau.le.plus livre R-1SG a lu jamais et R lirai jamais
'C'est le meilleur livre que j'ai jamais lu et que je ne lirai jamais.'
Cornillet (2008:103), cité dans Willis (2013:278)

interrogatives

En (2), biken équivaut à 'une fois (au moins), la moindre fois'.


(2) Piv biken 'n dije soñjet e vijen evel-se skubet.
qui jamais R.3SGM aurait pensé R serais comme-ça balayé
'Qui aurait jamais pensé que j'aurais été ainsi balayé.'
Priel (1959), cité dans Konan (1988)


(3) Piv a lavaro biken niver an dud dilabour en ur vro (...)
qui R1 dira jamais nombre le gens sans.travail dans.un pays
'Qui dira jamais le nombre de gens au chômage dans un pays (...)?'
Standard, Kervella (1933:78)

Bibliographie

Konan, Jakez. 2012. 'Notennoù yezh', Al Liamm (éd.), 21-22.

Konan, Jakez. 1988. 'Notennoù yezh', Al Liamm 246 : 53-57 (& niv. all)